Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

C’est, grâce aux frais glaïeuls, grâce aux purs liserons,
La vengeance que nous poètes nous tirons
De cet affreux janvier, si laid ; c’est la revanche
Qu’avril contre l’hiver prend avec la pervenche ;
Courage, avril ! Courage, ô mois de mai !
Ciel bleu, Réchauffe, resplendis, sois beau !
Bravo, bon Dieu !

Extrait de "Dans le jardin" de Victor Hugo

Rubrique

"... Notre âge, qui se rue aux luttes convulsives,
Te voyant immobile, a douté que tu vives,
Et ne reconnaît plus en toi d’hôte sacré.
Ah ! moi, je sens qu’une âme est là sous ton écorce ;
Tu n’as pas nos transports et nos désirs de feu,
Mais tu rêves, profond et serein comme un dieu..."

Extrait de À un grand arbre, de Victor de Laprade.

Faute de banque de sang organisée à l'échelle nationale, c'est le système D qui prévaut : un cabinet vétérinaire qui a besoin de sang pour l'un de ses petits malades fait souvent appel à d'autres clients dont les animaux sont en bonne santé.

Image retirée.

Rubrique

Les épisodes de surmortalité des abeilles survenus il y a quinze-vingt ans ont alerté les scientifiques, le grand public et certaines institutions (1) sur les enjeux économiques et écologiques de la pollinisation et sur l’ampleur du rôle des insectes dans la reproduction des plantes. Aujourd’hui, malgré les actions mises en place, il y a urgence à préserver l’ensemble des pollinisateurs, et pas uniquement les abeilles. Et il apparaît que les actions doivent être menées à des échelles plus globales, comme celles des réseaux trophiques (2) et des écosystèmes.

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

Le mouron vert est ramassé
Dans la haie et dans le fossé.
Au bout de sa tige qui bouge
La fleur bonne est blanche et non rouge.
Il sent la verdure et les eaux ;
Il sent les champs et l’azur libre
Où l’alouette vole et vibre.
Du mouron pour les p’tits oiseaux !

Du mouron pour les p’tits oiseaux, Jean Richepin

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...
Aïe, aïe, aïe, ôte ton pied de là,
Et baisse ton regard vers le bas,
Ne sens-tu pas l’odeur qui s’exhale,
Sous tes sabots, fleurs d’aulx en pagaille
 

Rubrique

Voilà une idée qui fait son chemin ! Mais passer de la culture des plantes d’intérieur aux plantes potagères nécessite quelques aménagements à bricoler soi-même ou à acheter. 

Le plus gros défaut de nos animaux de compagnie est leur trop courte espérance de vie. Certains partent brutalement, sans que l'on s'y attende. D'autres déclinent lentement jusqu'à s'endormir pour toujours.

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

"Dans mon jardin, il y a un arbre qui, l'hiver, se pare de pendeloques végétales blanc-argenté, sortes de longs stalactites opalescents. Les illuminations colorées qui parsèment les villes et les chaumières n'ont pas sa poésie. Ici, pas d'artifices, juste la nature qui semble mettre un point d'honneur à célébrer ces fêtes de fin d'année. Sans excès, sans nuisances, en toute humilité."

Rubrique

Les fêtes de fin d’année mettent à l’honneur le houx, un arbuste élégant et facile à cultiver, qui gagne à être connu et planté dans les jardins.

L'intérêt écologique est évident, mais avant de franchir le pas, bon nombre de propriétaires aimeraient avoir l'assurance que leur animal n'y perd rien sur le plan nutritionnel et sur le plan de la sécurité sanitaire.

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

Afin de me soustraire à tes regards hostiles, d’écailles, je me suis revêtue. Sous cette carapace, j’ai élu domicile, pour ne plus ressentir ni la brûlure ni la froidure de tes mots assassins. Peux-tu encore m’apercevoir, m’entrevoir, me concevoir alors que je ne suis plus que lézard qui se faufile, serpent qui se terre et dragon qui résiste ? Sous cette armure, enfin, je t’échappe. Libre... je Suis.

Rubrique

Élément important du jardin, les haies méritent plus qu’un simple entretien, n’hésitez pas à les faire évoluer pour un jardin encore plus écologique.

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

Les cosmos aériens descendent des étoiles,
Se posent sur mon mal, ma douleur animale.
Les cosmos aériens, qu’ils soient roses, jaunes ou mauve,
Ont donné à mon coeur comme une couleur fauve.

Michel Boileau, extrait de Les cosmos.

Rubrique

Un nouveau calendrier pratique pour faire que 2022 soit l’année la meilleure possible... À se procurer au plus vite !

Rubrique

Goûtez quelques racines fraîchement récoltées... Nul doute que vous rejoindrez les jardiniers qui cultivent régulièrement ce légume très parfumé !

Rubrique

J’ai descendu dans mon jardin...

Et qui jouait à cache-cache
Derrièr’ la mâche et la pistache ?
Moustaches dont on s’amourache,
Longs panaches couleur bourrache,
Baisers voraces... d’Agastache.

Découvrez nos livres santé

Les plantes qui guérissent (Poche)
Ma boîte à pharmacie naturelle
Chimiofolies
Mon cahier des Fleurs de Bach