Comment choisir un NAC ?

Gerbille, chinchilla, furet, écureuil, octodon…

Les « Nouveaux Animaux de Compagnie » ou Nacs sont souvent plus petits qu’un chien ou un chat, mais ce n’est pas pour autant qu’ils prennent moins de place !

PAS N'IMPORTE QUEL ANIMAL
Sous prétexte d’originalité, n’adoptez pas n’importe quoi.
=> Les animaux trouvés dans la nature, près de chez vous, ne sont pas considérés comme domestiques : la tortue de Hermann (tortue terrestre) ou le hérisson qui ont été ramassés dans les bois sont protégés par la loi, ce qui rend illégale leur détention.
=> Quant aux animaux exotiques, ils font trop souvent les frais des effets de mode et certains peuvent transmettre des maladies graves à leur propriétaire : rage, virus d’Ebola, tuberculose, salmonellose, etc.

OUVREZ L'ŒIL À L'ACHAT !
Pour choisir un animal à priori en bonne santé, vérifiez qu’il est bien actif (sauf si c’est un nocturne et que vous l’observez au beau milieu de la journée), avec des yeux vifs et brillants. Il ne doit pas présenter d’écoulement au niveau du museau. Son arrière-train doit être propre lui aussi et son pelage, ne pas présenter de traces de lésions (croûtes, perte de poils).

CEUX QUI SONT FACILES À VIVRE
Cochon d’Inde : facile à apprivoiser avec un peu de patience, pas du tout caractériel comme les lapins ou les hamsters qui ne sont pas à un coup de dent près, c’est le chouchou des enfants, et à juste titre !
Gerbille : ce rongeur diurne de 12 centimètres ne se sent bien que s’il vit en groupe. Quand vous en prenez, c’est donc deux au minimum, en même temps et du même sexe (les mâles étant plus pacifiques que les femelles) !
Octodon : ce petit rongeur diurne (avec une activité également crépusculaire), supporte mal la solitude : si vous n’en avez qu’un, il faut donc lui consacrer du temps pour les câlins. C’est un Nac qui convient bien aux adolescents observateurs.

CEUX QUI DEMANDENT UN VRAI EFFORT D'ADAPTATION DE VOTRE PART
Chinchilla : Son mode de vie n’en fait pas un compagnon idéal pour les plus jeunes : de jour, il doit pouvoir dormir au calme. Le soir, il a besoin de se dégourdir les pattes, d’où la nécessité de prévoir une grande cage aussi haute que large et une pièce sécurisée, car il va tenter de ronger tout ce qui est à sa portée, sans oublier du temps à lui consacrer.
Écureuil de Corée : ce rongeur diurne est un grimpeur hors pair, mais plutôt timoré et pas toujours facile à apprivoiser. D’ailleurs, s’il a peur, il peut mordre.
Furet : Impossible de le laisser en liberté dans la maison sans surveillance (il lui faut une très grande cage en votre absence), car ce chasseur-né ne pense qu’à se faufiler dans les endroits les plus inaccessibles pour fouiner et semer la pagaille.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le