La fracture de la clavicule

Rubrique

Il suffit d’une chute sur l’épaule, en tombant de vélo, en ratant une marche ou en glissant sur le verglas…

La clavicule est un os fragile sur lequel des muscles puissants s’insèrent. Il est facile de la repérer. C’est cet os long situé juste sous la peau, tendu entre le sternum à l’intérieur et l’épaule à l’extérieur.
Plus précisément, la clavicule est un os en forme de « S » qui s’attache au niveau de l’épaule à l’acromion, une saillie osseuse issue de l’omoplate.

La clavicule n’a qu’un rôle : servir de point d’appui à certains muscles, comme le deltoïde, pour la mobilité du bras et de l’épaule, le grand pectoral, pour la mobilisation des côtes et de la poitrine et, enfin, le sterno-cléido-mastoïdien pour la mobilisation du cou, et donc de la tête. Esthétiquement, la clavicule sert aussi à donner de la carrure et à rendre les épaules horizontales. C’est d’ailleurs l’un des derniers os du corps capable de s’allonger jusqu’à l’âge de 21 ans environ.
On peut donc gagner en carrure avant cet âge-là : il suffit de pratiquer un sport adapté, comme le judo, la natation, la gymnastique ou encore la musculation.

CYCLISME SURTOUT
Si toute chute « domestique » sur le moignon de l’épaule (deltoïde) peut se solder par une fracture de la clavicule, c’est surtout le cyclisme qui en assure une grande partie, du fait de la violence de l’impact sur un sol généralement dur. Les fractures de la clavicule sont donc fréquentes et représentent environ 15 % de l’ensemble des fractures.

UN CRAQUEMENT INQUIÉTANT
Le doute est rarement permis pour la victime et encore moins pour le médecin tant les symptômes de fracture sont typiques et spécifiques : un craquement lors de la chute, suivi par une impotence fonctionnelle de l’épaule : il devient difficile de bouger l’épaule, du fait des douleurs sourdes ou de la sensation désagréable que « quelque chose » bouge au niveau de la clavicule.

QUAND LA FRACTURE EST OUVERTE
Après une chute à fort impact (cyclisme surtout), il n’est pas rare que l’un des deux fragments osseux ne perfore la peau, voire les vaisseaux et nerfs qui passent à proximité. C’est une fracture ouverte. Une indication indiscutable d’intervention chirurgicale afin de nettoyer le site de fracture, et de « réduire » la fracture qui sera consolidée par une broche ou une plaque.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Quelle contraception choisir ?
Les remèdes homéopathiques qui guérissent
Grossesse et allaitement sans soucis