Le dos trop raide ?

Faites le test de Schober !
Rubrique

Avec le temps, on perd de la souplesse au niveau articulaire, particulièrement dans la région lombaire. Se pencher en avant pour toucher le sol avec ses doigts, les cuisses bien droites, devient difficile.

LA COLONNE VERTÉBRALE
L’arthrose vertébrale, phénomène naturel et inéluctable du vieillissement, concourt à limiter les mouvements ; le manque « d’entretien » de la colonne vertébrale lombaire aussi. Dans les deux cas, se pencher en avant devient compliqué et souvent douloureux. D’où l’intérêt de la pratique de « l’hygiène lombaire » qui consiste à entretenir son dos afin de rester souple et de freiner les conséquences de l’arthrose.

MOBILITÉ LOMBAIRE
Comment savoir si ce manque de souplesse provient précisément de la colonne lombaire ? C’est tout l’intérêt du test de Schober (TS), du nom de son inventeur, qui permet d’apprécier la mobilité des vertèbres lombaires et les progrès liés à la pratique de la gymnastique lombaire, par exemple.

COMMENT ÇA MARCHE ?
Ce test très simple consiste à mesurer la distance entre deux points du dos, avant et pendant une flexion du tronc vers l’avant.

EN PRATIQUE
Le TS nécessite la collaboration d’un « assistant » (ou du médecin).

RÉSULTATS
Lorsque les vertèbres lombaires sont restées mobiles et basculent bien vers l’avant, la distance entre les deux points augmente et passe de 10 cm en position de départ à au moins 14 cm en position penchée. En deçà de 14 cm, a fortiori si les deux points sont restés à 10 cm, la colonne vertébrale manque de mobilité.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Mon cahier d'homéopathie
Diététique de l'expérience