Les euphorbes

Rubrique

Le poinsettia, l’épine du Christ, le petit cyprès, ces noms vous disent quelque chose ? Alors vous connaissez les euphorbes !

Minuscules ou géantes, les euphorbes constituent une vaste famille botanique qui commence à  prendre la place qu’elle mérite dans les espaces verts et nos jardins. C’est heureux, car ces plantes sont très décoratives, faciles à cultiver, voire increvables !

Faisons connaissance
La famille des euphorbiacées (Euphorbiaceae Jussieu) regroupe environ cinq mille espèces dont un grand nombre produit un latex blanc ou coloré ; nombreuses sont celles qui ressemblent à des cactées ou à des plantes succulentes (celles qui appartiennent au genre Euphorbe comme la célèbre épine du christ ou comme l’euphorbe des Canaries). Présentes sur tous les continents, les euphorbes se rencontrent sous forme d’arbre, de buisson (Poinsettia, à l’état naturel, constitue de jolies haies colorées, les crotons également), d’herbacées (le ricin, la mercuriale) ou encore de liane (Euphorbia tirucalli).

Si presque toutes produisent un latex toxique ou irritant, toutes n’ont pas une floraison colorée et spectaculaire, notamment les espèces indigènes d’Europe, ce qui explique sans doute qu’elles ont longtemps été négligées par les horticulteurs. Pourtant, un petit coup d’œil sur la variété et la luminosité du vert des inflorescences et la finesse des fructifications suffit à convaincre. Heureusement, les choses changent et vous pouvez de plus en plus souvent admirer certaines espèces en dehors des jardins botaniques, dans les espaces publics ou privés, où elles font merveille par leur luminosité et leur effet de masse.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Rhumatismes et autres maux articulaires
Produits chimiques : l'overdose
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent