Ne perdons pas le Nord, reboisons-le !

Rubrique

Voilà un beau slogan qui m’a bien plu. Il est aussi celui de l’association Canopée Reforestation qui œuvre pour le reboisement dans le nord de la France. Et dans le Sud, une autre association veille sur la reforestation des terres brûlées par les incendies. Allons voir cela de plus près…

«L’association Canopée Reforestation est née en 2009, portée par Emmanuel Druon, patron de l’entreprise Pocheco (1) dont la société utilise beaucoup de papier pour fabriquer des enveloppes», se souvient Marlène Gamelin, salariée de l’association dont le but est de reboiser le Pas-de-Calais et le Nord, deux départements à la biodiversité particulièrement menacée.
Aujourd’hui, Marlène Gamelin est coordonnatrice du projet, elle veille à l’organisation, trouve des terrains – chez des particuliers, des agriculteurs ou dans des communes pour replanter des essences locales. À ce jour, le bilan est de 52 257 arbres plantés !

PAS BESOIN D'ARROSAGE…
«Nous sensibilisons les habitants de notre région par des réunions publiques, les réseaux sociaux, les écoles et l’affichage», résume Marlène. Les plantations démarrent en novembre et sont encadrées par des gens de l’association qui, sur place, donnent des explications et font des démonstrations. «Nous fournissons le matériel et, comme la région est humide, il n’y a pas besoin d’arrosage ! L’entretien et le paillage sont assurés par les propriétaires. Nous retournons sur place le 1er printemps pour nous assurer de la reprise.»
C’est Canopée Reforestation qui propose les arbres parmi lesquels le fusain d’Europe, la bourdaine, le charme, le cornouiller, le saule, le sureau et l’aulne, mais aussi des variétés locales et anciennes de fruitiers tels que poiriers, pommiers et pruniers. Orme et frêne ont malheureusement disparu de la liste à cause de la maladie qui les décime.

DANS LE SUD AUSSI
C’est suite à un sinistre qui avait détruit 1 500 hectares dans le Cengle, plateau rocheux situé au sud du massif Sainte-Victoire, que Jean-Pierre Mattalia a créé l’ARPCV : Association pour le Reboisement et la Protection du Cengle Sainte-Victoire.
«Nous voulions réhabiliter la montagne, mais différemment, et surtout pas avec du pin qui brûle trop facilement», se souvient le président de l’association. Ce sont donc le frêne à fleurs (Fraxinus ornus), très mellifère et qui n’est pas touché par la maladie, le cerisier Sainte-Lucie, le sorbier, l’érable de Montpellier et le chêne blanc – en tout, une vingtaine de feuillus indigènes et adaptés aux conditions du milieu, capables de faire des rejets qui, année après année, remplacent les pinèdes typiques de la région méditerranéenne.

UNE FEMME EXCEPTIONNELLE
Wangari Maathai était kényane. Cette militante a contribué à la reforestation de son pays. C’est en 1977 qu’elle fonda le Green Belt Movement et œuvra sans compter, par des projets de plantations d’arbres en Afrique, à promouvoir la diversité tout en créant des emplois pour les femmes et en valorisant leur image dans la société. Auteure de nombreux ouvrages, biologiste et vétérinaire de formation, elle s’était lancée dans l’écologie dès les années 1970. En 2004, elle reçut le prix Nobel de la paix et fut ainsi saluée par le jury pour son «approche holistique du développement durable, qui englobe la démocratie, les droits humains et en particulier ceux de la femme».

À LIRE
Pour les enfants :
L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono (Éditions Utovie jeunesse) – 6 €
Wangari Maathai, la femme qui plante des millions d’arbres, de Franck Prévot (Édition Rue du Monde) – 17,50 €
Les carnets de Zita et Les livrets de Faunoménal, édités par l’ARPCV : 4 € l’exemplaire, 3 € pour les adhérents + frais de port suivant quantité. Pour plus de renseignements et commande : 04 42 23 18 54

Pour les grands :
Celle qui plante les arbres, autobiographie de Wangari Maathai (J’ai Lu) – 7,80 €

À VOIR
L’homme qui plantait des arbres, le film d’animation (récit de Philippe Noiret). Une petite merveille !

CONTACTS
Association Canopée Reforestation. 13, rue des Roloirs – 59510 Forest-sur-Marque. Tél : 03 20 61 30 65 - www.canopeereforestation.org
Association pour le Reboisement et la Protection du Cengle Sainte-Victoire. 1, avenue de la Violette – 13100 Aix-en-Provence. Tél : 04 42 23 18 54 - arpcv.free.fr

(1) Lire l’article sur le film Demain et l’usine Pocheco (Rebelle-Santé n° 184)

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Mon cahier de radiesthésie