Prostate et graines de courges

Rubrique

Un de vos lecteurs a parlé de problème de prostate. Je connais cela depuis plus de 15 ans. Ma prostate était très méchante au début, alors j’ai essayé de nombreuses huiles de pépins de courges. Petit effet. Je me suis dit : “Puisque l’on retire de l’huile des pépins, pourquoi ne pas avaler les graines ?”. J’ai semé des citrouilles. Bien mûres, je les ouvrais, récoltais les pépins que je faisais sécher dans un tamis à sable puis, au fur et à mesure, j’en passais au moulin à café et j’avalais 2 cuillerées de cette “farine” l’après-midi vers 16 - 17 heures avec un café. Bon résultat. J’ai essayé avec des graines de potimarrons Red Kuri, bourrés de vitamines. Je gardais les pépins et donnais presque toute la chair à des voisines qui se régalaient. Puis, j’ai fait venir des graines de courges Lady Godiva (elles aussi pleines de vitamines, minéraux…). Toujours est-il que mon PSA est descendu à 2,12 en mars de cette année. J’oubliais, c’est à la ferme de St Marthe que l’on trouve ces graines, ailleurs niet ! »

René S. du Gers
Ferme de Sainte Marthe - BP 70404 - 49004 Angers Cedex 01.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 127

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Le Guide du thé vert