Ration ménagère : gare à l'excès de phosphore

Très présent dans l'alimentation, notamment dans les légumineuses et les poissons, les doses de phosphore peuvent vite dépasser celles recommandées.

Or, au-delà d'un apport de 150 %, le risque de maladie rénale chronique est avéré à long terme (source : Lignées Élevage).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Faut bien mourir de quelque chose !
Vos ordonnances naturelles
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Les aliments qui guérissent (Poche)