Médiation équine

ven, 01/09/2017 - 13:48 -- Christophe Guyon
Des chevaux thérapeutes
Rubrique : 

Les animaux ne se mentent pas et ne trichent pas. Les chevaux ont toujours rendu service à l’humain, en le transportant, en travaillant aux champs, en lui offrant même un sport et un loisir. Ils sont aussi « thérapeutes ». En reflétant sans jugement nos comportements et nos états d’âme profonds, ils deviennent des médiateurs de résilience. Reportage au Haras de la Fresnay.

Cela fait un moment que je voulais en savoir plus sur l’équithérapie, mais j’attendais l’opportunité qui me conduirait à un professionnel de confiance. C’est un ami, perdu de vue pendant un temps, qui m’a permis de rencontrer Valérie Pradalié. Elle dirige le Haras de la Fresnay, à Houdan, près de Dreux.
Première découverte : l’équithérapie et la médiation équine ne sont pas exactement les mêmes pratiques. L’équithérapie est une action thérapeutique avec l’aide du cheval pour des personnes en situation de handicap ayant souvent des troubles psychologiques et/ou psychomoteurs.
La médiation équine a moins un but thérapeutique précis qu’un objectif de développement personnel avec ce partenaire particulier qu’est le cheval. Elle s’adresse à tout le monde. Valérie pratique les deux disciplines. Elle m’a proposé d’intégrer un atelier de médiation équine…

SE CHOISIR RÉCIPROQUEMENT
Après un tour de table pour partager notre état du moment, vient le moment de choisir son cheval. Choisir est bien le terme qui convient, car, dans ce haras il n’y a pas de tableau à fiches au pied duquel on vous attribue un cheval comme une paire de skis. C’est une rencontre qui doit avoir lieu entre l’humain et le cheval. Après avoir approché quelques chevaux, je réalise que le choix est mutuel. Si le cheval ne vous sent pas, il vous le signifiera d’une façon ou d’une autre. C’est aussi vrai au sens propre. Pour se présenter à l’animal, on lui tend la main pour qu’il renifle notre carte d’identité olfactive. Si vous lui plaisez, il vous fera de l’œil pour que vous le sortiez du box…
C’est ce qui s’est passé pour moi avec Nabius. Son regard fixe et son calme m’ont décidé à faire équipe avec ce magnifique étalon de 16 ans, au poil ambre.

COMPRENDRE LE CHEVAL
Valérie, toujours à proximité – car je suis novice – m’explique. Il faut revenir à la place du cheval dans le règne animal. L’équidé est au bas de la chaîne alimentaire. Ce n’est pas un prédateur (il mange surtout de l’herbe), mais une proie. Et comme il n’a pas de moyen de défense, pas de cornes, pas les crocs d’un carnivore, il doit sa survie à la fuite. C’est donc un animal rapide et très réactif, toujours en alerte pour assurer la survie du groupe. Pour l’amener à collaborer sans contrainte, il faut avoir ce rôle de vigie en marchant à ses côtés, la tête bien droite, le regard au loin, dans la direction souhaitée. Le cheval pourra alors se détendre. En ajustant la clarté de votre volonté, la pureté de votre intention et la qualité de votre présence, votre partenaire quadrupède pourra vous suivre.
Quelle école de précision et quel miroir sur notre qualité d’être ! Les chevaux sont de formidables enseignants, mais intraitables. Il n’y a pas de négociation possible : l’attitude est juste ou pas, la réponse est immédiate.

ÉVITER D'INTERPRÉTER
«C’est toujours une tentation, au début, de vouloir interpréter, explique Valérie. Mais il faut se garder de toute projection. C’est une expérience de l’instant et seule la personne concernée peut ressentir les résonances avec des problématiques personnelles.» Elle pourra faire des liens, dans un deuxième temps, si elle est prête à cette prise de conscience.
Je sens que Valérie a acquis ce profond respect du moment présent. Si, en tant que monitrice d’équitation, elle a toute la technique pour corriger les cavaliers dans un but de performance, ici, elle se focalise sur l’écoute et l’accueil de ce qui se présente, tout en guidant les participants. Du grand art, qui, je le subodore, s’est constitué avec l’épaisseur d’un chemin de vie.

3 QUESTIONS À VALÉRIE PRADALIÉ
Quel est le point fort de la médiation équine ?
C’est une pratique qui oblige la personne à s’élever d’un degré dans sa capacité de communiquer, pour être entendue par le cheval. Cela demande une grande exigence de présence. Les chevaux emmènent à chaque fois la personne là où c’est compliqué pour elle. Si la personne est prête à travailler, elle l’entend et le travail se fait. Les chevaux sont de vrais médiateurs de résilience…

Quel est le but ?
Tous les participants disent que c’est au moins un moment où ils peuvent porter un regard non jugeant sur eux, car le cheval est juste un miroir reflétant ce qu’ils sont, sans déclencher de culpabilité. Ensuite, le but est différent pour chacun.

Vous intervenez aussi en milieu carcéral…
À partir de 2013, je suis intervenue à la maison centrale de Poissy, d’abord ponctuellement, puis l’activité s’est pérennisée. Récemment, on y a fait construire des box et j’y anime un atelier de 4 jours tous les mois. Je travaille avec les détenus de manière individuelle ou en binôme. Ils ont chacun quelque chose à travailler avec le contexte particulier de l’enfermement. L’année prochaine, je vais travailler avec le service pénitentiaire d’insertion de Versailles pour des personnes en liberté sous contrôle judiciaire. Elles vont pouvoir venir ici, au haras. Quand on arrive dans le pré et qu’il y a 15 chevaux qui viennent vers vous, il faut savoir qui on est, où on habite et où est la vérité. Il y aura des propositions très intéressantes à faire. J’ai plein d’idées.

POUR EN SAVOIR PLUS
Le haras de la Fresnay : www.haras-fresnay-houdan.fr
Sté Française d’équithérapie : sfequitherapie.free.fr
École de shiatsu équin : www.ecole-de-shiatsu-equin.com
Blog de la médiation animale : www.mediation-animale.org

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Type de publication : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer