Teintures et alcoolatures

Rubrique

Une teinture, c’est une macération avec une plante sèche, une teinture mère ou alcoolature, c’est une macération avec une plante fraîche.

- Euh… Tu picoles en cachette ?!!
- Gné ?
- Ben oui, t’as des bouteilles de binouze* dans ton atelier !
- Ah, ça ? C’est mes alcoolatures et mes teintures en préparation !
- C’est bien ce que je disais, t’es devenue pochtrone, quoi !
- Bah non, hein ! C’est des préparations de plantes qui macèrent dans l’alcool, mais c’est pas pour boire, c’est pour fabriquer des crèmes de soin !
- Ah ok, d’ac ! T’es une sorcière quoi !
- …
- Si, si, t’es une sorcière !

Bon, admettons, ce sera pas la première fois que je passe pour une sorcière, hein ?! Alors, ce mois-ci, la sorcière va vous apprendre à faire des teintures et des alcoolatures qui vont vous servir de base à incorporer dans toutes vos petites préparations, crèmes de beauté et autres baumes de soin !!!

MATIÈRES PREMIÈRES
- Alcool à 90° (en pharmacie, mais se vend uniquement en 250 ml, donc faire 2 ou 3 pharmacies pour avoir son stock d’avance !), ou alcool à 70°, plus facile à trouver = Alcool à 45° (en grande surface, l’alcool à fruits ou même une vodka conviendra très bien !) ou alcool à 60° aussi facile à trouver = Plantes fraîches ou sèches selon les attentes de chacun et le moment de la fabrication.
- Glycérine végétale (pas encore trouvée en pharmacie, uniquement sur le net !)
- Eau filtrée.

MATÉRIEL UTILE
- Des bocaux vides ou des pots de confiture, propres et stérilisés avec couvercle
- Des cuillères à soupe ou cuillères à café pour doser
- Petites bouteilles opaques propres et stérilisées
- Bouchons de liège et étiquettes
- Mortier et pilon
- Et puis votre imagination qui vous aidera à faire vos mélanges ! Bon, il faut un minimum de connaissances en plantes pour se lancer dans des mélanges improbables, mais vous verrez, on se prend vite au jeu !

QUELQUES PLANTES
Vous avez le choix entre les plantes fraîches ou sèches (indispensables hors saison !). En prime, je vous donne plein de plantes sauvages à ramasser dans la campagne, alors franchement, si vous avez la chance (si, si, les citadins, c’est une chance !) d’habiter au vert, essayez de trouver les plantes dans la nature, prenez un ou deux bons bouquins de reconnaissance et lancez vous, ça vaut vraiment le coup ! Récoltez loin des routes et laissez-en pour la reproduction.

SÈCHES OU FRAÎCHES
- ail : antiseptique, bactéricide, antimicrobien, expectorant, antibiotique
- arnica montana :  bleus, contusions, contractures, stimulant circulation veineuse, décongestionnant, douleurs articulaires (ne pas utiliser sur les plaies)
- bardane : apaisant, plaies, dermatoses
- bleuet : rhumatismes, oedèmes (rétention d’eau), expectorant, antiseptique, anti-inflammatoire, astringent, irritation des yeux (conjonctivite, orgelet...)
- bourrache : peau sèche, dévitalisée, fatiguée, irritée, boutons, eczéma, adoucissant, calmant
- calendula officinalis ou souci des jardins : anti-inflammatoire, antiseptique, engelures, gerçures, peau irritée, mature, sèche, cicatrisant, calmant, piqûres d’insectes, acné, boutons, affections cutanées, démangeaisons, brûlures, eczéma
- camomille : antispasmodique, peau sensible, sèche, antiseptique, désinfectant, cicatrisant, plaies, anti inflammatoire, rhumatismes, arthrite, sciatique, contusions, courbatures musculaires
- carotte :  adoucissant, assouplissant, régénérateur, protecteur, dermatoses, eczéma, psoriasis, antirides
- cassis : rhumatismes, anti-inflammatoire, arthrose, circulation, odeur délicieuse
- consoude : gerçures, cicatrisant, antiseptique, apaisant, régénérateur, anti-taches, adoucissant, peau normale, sèche, déshydratée, cheveux secs, fourchus, cassants
- coquelicot : sédatif, calmant, peau sèche, expectorant, peaux ridées, apaisant des yeux (irrités, gonflés), abcès dentaire.

CLASSÉES SELON LEURS PROPRIÉTÉS
- amincissant : citron, lierre, pamplemousse, pâquerette, prêle, reine-des-prés, thé vert, verveine, vigne rouge
- transpiration : citron, hamamélis, romarin, sauge, thym
- pour leur parfum : anis, benjoin, cassis, citron, coco, encens, fraise, framboise, hibiscus, iris, lavande, mandarine, menthe, fleurs d’oranger, orange, patchouli, réglisse, vanille, violette

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Bien réel le surnaturel
Mon cahier pour brasser de la bière