Un cartable pour la rentrée

Rubrique
Si vous souhaitez réaliser les cartables de vos enfants suivez les conseils de Moune !

Pour la rentrée, on va être original, on va se fabriquer un p’tit cartable tout mignon avec sa trousse assortie ! Bien sûr, ce sera surtout pour les petits de Maternelle, parce que les plus grands ont besoin de cartables plus costauds, et puis surtout, après la grande section, c’est trop la honte d’avoir un cartable fait par sa petite maman !

LE MATÉRIEL :

TISSU
Pour le tissu, on va aller dans un magasin "fourre-tout", du style "on trouve de tout pour pas cher" ! Et on se dirige droit sur le rayon nappes et toiles cirées. Vous verrez, il y en a des super rigolotes à des prix abordables. J’en ai trouvé des vertes et roses avec des motifs de vaches et des transparentes avec de belles et grosses fleurs rouges ou roses ! Bref,  le choix reste vaste et vous trouverez sûrement votre bonheur !
En plus, comme vous avez besoin de petites quantités, vous pouvez trouver, à des prix très intéressants, des chutes ou des restes qui sont invendus et invendables ! N’hésitez pas à vous constituer un stock, vous pourrez vous faire toutes sortes de petites bricoles plus simples les unes que les autres : pochette fourre-tout, trousse à crayons, trousse à maquillage, trousse de toilette, sac de plage… vous avez le choix ! Vous pouvez aussi utiliser de la toile enduite, costaude et indéchirable !

SANGLES
Vous en trouverez en mercerie. Prenez-les un peu larges pour qu’elles tiennent bien aux épaules sans cisailler. N’oubliez pas de les assortir aux couleurs de vos toiles cirées !  Elles sont facultatives, mais renforcent les bretelles et les rendent plus solides.

MACHINE A COUDRE
Bah oui, parce qu’on a beau être un adepte du fait-maison, n’empêche qu’on aime bien son petit confort et que la couture en machine reste plus rapide et plus solide que celle faite à la main (enfin, avec ma main à moi en tout cas !).

CISEAUX
Des bons et des qui coupent, des ciseaux de couturière, quoi ! Et qui ne serviront qu’à couper du tissu, condition sine qua non pour qu’ils continuent à couper longtemps consciencieusement tous les tissus que vous leur présenterez !

PETIT MATOS
Fil : en coton ou polyester, enfin celui que vous avez chez vous, c’est plus joli quand le fil est en couture visible et que celui-ci est en contraste avec le tissu.
Carton : pour pouvoir faire le patron, pas besoin de papier spécial, du carton dur suffira !
Crayon : pour tracer, ça peut toujours servir.
Mètre : c’est mieux pour mesurer ! Rembourrage : bah oui, il faut bien protéger les épaules et la main des sangles qui cisaillent ! Moi, je récupère les rembourrages des colis du genre "enveloppes rembourrées" ! Ou bien le "bulgomme" qui double les nappes peut très bien faire l’affaire aussi ! Surtout dans un coloris contrasté si la nappe est colorée et transparente !
Sur les photos, vous pouvez voir que le rembourrage est vert vif et qu’on le voit bien à travers la toile cirée transparente !
Bande velcro ou pressions : pour la fermeture du cartable.
Biais : facultatif, mais rend le fini du cartable plus sympa.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour brasser de la bière
Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier de remèdes aux épices