Jardinage co-créatif : un partenariat avec la nature !

Rubrique

Jardiner avec les esprits de la nature : l’idée peut paraître saugrenue ! Et pourtant… Timidement, cette envie de co-création arrive en France – des États-Unis, notamment.

« Avec les Intelligences de la nature, il faut savoir ce que l’on veut et aller à l’essentiel, déclare d’emblée Élie Audureau, conseillère en jardins co-créatifs. Du coup, ils nous accompagnent. Si on est embrouillés, ils ne peuvent nous aider… » Ils ? Ou plutôt, elles.

Les Intelligences de la nature
Ce sont les devas (1) – ou « architectes de la création », responsables de la forme, de toutes les formes (chacun est un spécialiste en charge du développement d’une espèce particulière) et les esprits de la nature, à la vibration plus dense. « Ce sont les ouvriers qui s’occupent du bien-être des plantes, des animaux et des minéraux ; ils prennent soin de la forme existante », résume simplement Élie.  
Bien sûr, ces Intelligences sont invisibles à nos yeux d’humains ! Mais bien réels, cependant, pour qui travaille en partenariat avec eux.

Mise en pratique
Avant de se lancer dans l’enseignement de cette méthode, initiée par l’Américaine Machaelle Small Wrigh, la femme de la terre née au milieu des vignes bordelaises s’est entraînée pendant quelques années. « J’avais lu le livre sur Perelandra durant tout un hiver et me suis lancée alors que j’entretenais les 200 m2 de jardin d’un château dont nous étions les gardiens », se souvient-elle. Ainsi, petit à petit, à force d’appliquer à la lettre toutes les indications contenues dans cette « bible du jardin co-créatif », la jardinière se familiarise avec ses nouveaux partenaires et remarque à quel point leurs précieux conseils font des merveilles !

Traducteur et importateur
Tout cela n’aurait pas vu le jour sans un homme passionné, François Deporte, le traducteur des livres de Perelandra. « Nous avons créé les Éditions Co-créatives en 1999, se rappelle le Bordelais, afin de pouvoir publier le premier livre de Machaelle, "Vivre conscient du divin en toute chose" ».
Une belle histoire qui commence par l’importation des élixirs des Fleurs de Bach, il y a 30 ans, grâce à un frère médecin.

Machaelle & Perelandra
L’histoire de Perelandra démarre en 1973 avec l’achat, sur un coup de cœur, d’un terrain boisé de 5 hectares bordé par un ruisseau, dans la campagne de Virginie, aux États-Unis. « Durant cinq mois, nous avons vécu sans électricité, sans sanitaire, sans chauffage… » raconte l’Américaine dans son autobiographie.
Petit à petit, après avoir lu le livre sur les Jardins de Findhorn et les avoir visités en Écosse, Machaelle entreprend un partenariat avec les Intelligences de la nature qui peuplent leur lieu de vie.
Perelandra devient vite un véritable centre de recherche sur la nature et le jardin, un laboratoire vivant où sont découverts et appliqués les principes de co-création entre l’homme et les Intelligences de la Nature.
Une dizaine d’années plus tard, naissent les Élixirs de roses élaborés par la jardinière-pionnière ; fruits de cette recherche sur l’équilibre des énergies, ils sont suivis par les 18 Élixirs du jardin préparés à partir des fleurs de légumes, herbes, roses et autres plantes poussant dans le jardin de Perelandra.

LIRE
Le Jardin de Perelandra – Guide complet du jardinage avec les Intelligences de la Nature, de Machaelle S. Wright (Éditions co-créatives)
Les Jardins de Findhorn, de Peter & Eileen Caddy, Dorothy Maclean, et collectif (Éditions Le Souffle d’or)
La Vie secrète de la Nature. Vivre en harmonie avec le monde caché des esprits de la nature, de Peter Tompkins (Guy Trédaniel éditeur)
Jardiner en conscience, de Michael J. Roads (Éditions Quintessence)
L’homme qui parlait avec les plantes, d’Yvo Perez Barreto (Édition Clair de Terre)

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Dans le bleu
Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Trucs et astuces de santé
Les huiles essentielles qui guérissent