Mon amie la rose...

... pour mes cosmétiques

C'est la reine des fleurs, au délicat parfum envoûtant… mais aussi aux nombreuses propriétés cosmétiques ! Alors, sortons-la des bouquets, récoltons-la dans les jardins, mettons-la à l'honneur dans nos recettes de cosmétiques maison… et allons voir si la rose ne serait pas assez mignonne de nous rendre plus belles !

Il n'y a pas une, mais plus de 3000 espèces de roses différentes ! La cosmétique en utilise principalement deux : la rose centifolia, connue également sous les noms de rose de mai ou rose de Grasse, aux fleurs rondes et globuleuses, garnies de très nombreux pétales imbriqués de couleur rose, et sa cousine, la rose de Damas. La rose centifolia est néanmoins beaucoup plus rare (100 à 130 tonnes de pétales de rose centifolia sont produites chaque année contre 11 000 tonnes pour la rose de Damas), et sa senteur est plus chaude et sucrée. 

L'hydrolat de rose est obtenu avec la technique de distillation par entraînement à la vapeur d’eau des pétales des fleurs, qui rend possible l’extraction de l’huile essentielle. Et voilà comment la seule rose nous offre trois ingrédients cosmétiques différents, mais tous de choix : les pétales eux-mêmes, l'hydrolat (ou eau de rose) et l'huile essentielle. À noter : l'huile essentielle de bois de rose, dont on pourrait penser qu'elle est issue du rosier, ne l'est pas du tout. Elle provient en fait de l'Aniba rosaeodora, un arbre de la famille des lauracées originaire d'Amazonie et de Guyane, une espèce menacée qui est aujourd'hui protégée.

Pourquoi je l'utilise

On ne compte plus les multiples propriétés cosmétiques des ingrédients issus de la rose tant elles semblent infinies. L'hydrolat comme l'huile essentielle sont réputés astringents, purifiants, rafraîchissants, adoucissants, apaisants, anti-irritations et rougeurs, mais aussi antirides et anti-âge. Sans parler de leur délicate senteur naturelle.

La rose est ainsi utilisée dans les soins de la peau et des cheveux depuis toujours. Les Égyptiens faisaient macérer des pétales de rose dans de l’huile pour parfumer leur peau et la protéger des agressions extérieures. L’eau et l'essence de rose étaient conseillées au Moyen Âge pour entretenir l’éclat du teint et aider à la cicatrisation de la peau. La célèbre lotion de la reine de Hongrie est composée en grande partie d’eau de rose…

La rose se retrouve aujour- d'hui communément dans les plus grands jus des parfumeurs de renom comme dans les crèmes cosmétiques les plus courantes… et dans nos recettes maison aussi, évidemment !

Comment je l'utilise

Bien sûr, pour nos soins, on préférera toujours une rose de qualité biologique, et, même si elle ne fait pas partie des espèces "cosmétiques", celle du jardin convient très bien. On peut en utiliser ses pétales sans avoir besoin de les transformer.

On peut aussi en tirer un extrait de rose, un peu long mais très simple à faire, pour s'en servir de base pour une eau de rose maison ou remplacer l'huile essentielle à moindre frais.

L'huile essentielle ajoutera sa touche d'actifs à toutes les recettes pour la peau et les cheveux.

Hydrolat et huile essentielle se trouvent très facilement dans les magasins bio et les boutiques en ligne sur Internet.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Et si vous manquiez de vitamine D ?