Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Amputation accidentelle : agir vite et bien

Tronçonneuse, bricolage, accident du travail ou tout simplement portière de voiture, les raisons de se sectionner un doigt, un orteil voire une main ne manquent pas au quotidien. Malheureusement, la panique prend souvent le pas sur les bons réflexes.

Après l’accident, chaque seconde et chaque geste comptent, conditionnant la qualité d’une éventuelle restauration, autrement dit les chances de réimplanter avec succès l’extrémité coupée.

Schématiquement, il faut garder bien en tête ces 5 étapes successives :
l’arrêt de l’hémorragie
– la protection du moignon
– la conservation du fragment en cas d’amputation complète
– puis l’appel au 15
– et le transport rapide à l’hôpital.

ARRÊTER L’HÉMORRAGIE
Fort heureusement, l’amputation d’une petite extrémité s’accompagne rarement d’une forte hémorragie. Les vaisseaux sectionnés, côté moignon,
se contractent en quelques minutes de façon réflexe lorsqu’ils sont coupés. En revanche, l’amputation d’un membre (main, pied) et à plus forte raison à la racine sont de nature à provoquer une hémorragie artérielle importante. Dans ce cas, il faudra faire un point de compression sur le pouls de l’artère concernée. En cas d’échec et en dernier recours, on peut se résoudre à faire un garrot à la lisière de la plaie. La position allongée, jambes surélevées si possible, est recommandée pour éviter les chutes de tension en cas de forte hémorragie.

PROTÉGER LE MOIGNON
Il faut faire un pansement sur l’extrémité sectionnée, à l’aide de linges propres ou mieux, de compresses stériles. N’hésitez pas à comprimer la plaie en cas d’hémorragie.

LIT DE GLAÇONS
Il faut le placer dans une compresse stérile, puis dans un sac plastique propre hermétiquement fermé, que l’on posera sur un lit de glaçons disposés dans un récipient. Attention, il ne faut pas le recouvrir de glaçons au risque de le faire geler ou de le brûler !

SOS MAINS
43 centres, type “SOS-Main” ou aptes à prendre en charge ce type d’urgence, existent en France.
Pour plus de renseignements, composer le numéro de la Fédération Européenne des Services d’Urgence Main (FESUM) : 0825 00 22 21.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Pour aller plus loin