Au jardin, hâtez-vous raisonnablement !

Les travaux de mars

Travaillez la terre, semez, plantez, taillez… Et surtout, composez avec les incertitudes climatiques de mars pour avoir de belles récoltes précoces.

Dès les premières douceurs printanières, nous sommes tous tentés de passer à l’action : semis, plantations, achats de plants bien développés ou fleuris… Avec parfois quelques déceptions à la clé : les plants gèlent ou végètent ou souffrent d’excès d’eau ou sont étouffés par les « mauvaises » herbes. Bref, le gain de temps et le résultat escomptés ne sont pas au rendez-vous.

POUR PRENDRE LES CHOSES DANS L'ORDRE
Nettoyez le jardin en commençant par les endroits les mieux exposés et se réchauffant vite. Mettez au compost les restes de cultures, les déchets végétaux, les herbes indésirables. Si le sol n’est pas trop humide, aérez-le sans le retourner, puis incorporez les restes de paillis par griffage. Prenez le temps de faire au moins un faux semis sur les zones destinées aux plantes précoces, et deux ou trois pour les autres zones. Prévoyez une protection en cas de coup de froid pour vos semis ou plantations en pleine terre. Pensez à remettre en état de marche l’arrosage, la tondeuse, le taille-haie, faites le grand nettoyage de printemps du poulailler et du bassin.

AU POTAGER
> Semez pour préparer l’été. À l’intérieur, faites les derniers semis de céleri, chou pommé, chou-fleur, poireau, tomate, pour les repiquer en mai-juin. À l’extérieur, sous châssis ou tunnel, continuez les semis de janvier-février (carotte, choux, petits pois hâtifs, radis et laitue à forcer et navet) et commencez les semis d’épinards, fèves, poireaux, pois… à récolter à partir du milieu de l’été.
> Repiquez les premiers semis de céleri à côtes.
> Plantez dans les zones bien exposées : thym, persil et en sol profond bien ressuyé : pomme de terre, artichaut, ail, oignon.
> Divisez la ciboulette, la mélisse, la menthe, la rhubarbe.
> Apportez du compost mûr au pied des potagères vivaces et des fraisiers. Auparavant, la fraiseraie doit être nettoyée, les pieds malades et les stolons supprimés.

AU VERGER
> Désherbez au pied des arbres récemment plantés.
> Aérez le sol pour tous les fruitiers cultivés en verger, petits fruits compris, et apportez du compost mûr à incorporer par griffage.
> Traitez tous les feuillus préventivement contre les maladies fongiques (moniliose, cloque, tavelure) avant l’apparition des feuilles, avec de l’oxychlorure de cuivre ou à la bouillie bordelaise à 12 g/litre.
> Faites le tour des jardineries pour vous procurer les pièges et insectes auxiliaires qui vont vous aider à maîtriser les dégâts éventuels que les parasites pourraient causer cette année.
> Taillez la vigne, finissez de tailler les fruitiers à pépins.

AU JARDIN D’ORNEMENT
> Nettoyez les massifs : supprimez les organes morts, coupez la hampe florale défleurie des bulbes et laissez les feuilles jusqu’à ce qu’elles jaunissent.
> Enlevez le paillage, les feuilles.
> Aérez la terre sans la retourner, adoptez le faux semis pour limiter la corvée de désherbage en été.
> Veillez sur vos plants d’annuelles qui doivent encore rester au chaud pendant quelque temps.
> Taillez les haies, les arbres d’ornement, les rosiers, les grimpantes.
> Nettoyez le bassin et éclaircissez les nénuphars.

AUX BALCONS ET FENÊTRES
> Nettoyez les plantes et les arbustes en pots ou en jardinières.
> Installez des fleurs dans les bacs.
> Taillez vos arbustes, les bambous, les géraniums, les fuchsias.
> Vérifiez que l’arrosage fonctionne.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Diététique de l'expérience
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas