Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Baisse de l’audition : plus aucune raison de faire la sourde oreille

L’audition est un sens en éveil 24 h/ 24, clé de voûte de nos émotions, de notre mémoire, et de nos interactions avec notre environnement, humain et non humain. Nouvelles technologies et remboursement des aides auditives permettent de la conserver au mieux au fil des années.

Il y a 22 ans, j’étais allée au Danemark à la rencontre d’un médecin audiologue et d’une chanteuse de Rock très impliqués tous deux dans la lutte contre la malaudition. J’avais rendu compte de ce que j’avais alors appris là-bas dans notre n° 23 en mars 2000 ! J’y avais découvert à quel point il était important de s’équiper au plus tôt d’aides auditives dès que l’ouïe commençait à baisser. À l’époque, au Danemark, les appareils étaient remboursés. En France, le système de santé n’en prenait en charge qu’une infime partie (et seulement pour une oreille !).

Des progrès incontestables

Entre 2000 et 2022, au royaume des oreilles, tout a changé. D’abord, en ce qui concerne notre pays, on peut aujourd’hui être équipé d’appareils auditifs en étant remboursé à 100 %. Évidemment, ce ne sont pas des aides “multifonctions” comme j’ai pu en essayer lors d’un congrès à Amsterdam où la société suisse Phonak nous a fait tester des appareils connectés dernier cri, mais ce sont des modèles tout à fait adaptés pour corriger la presbyacousie. Ce remboursement intégral par l’Assurance Maladie (jusqu’à 950 € par oreille) depuis le 1er janvier 2020 a multiplié par deux le marché des aides auditives en un an. Aujourd’hui, quand on entend mal, on n’a pas besoin d’être riche pour se faire équiper.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin