Reine-des-prés (Spiraea ulmaria)

sam, 10/07/2010 - 18:52 -- Sophie Lacoste
Rubrique : 

La reine des prés permet de lutter contre les douleurs et la fièvre au point que les scientifiques ont utilisé son autre nom, spirée, pour baptiser la molécule « aspirine ».

Affectionnant les lieux humides, la reine-des-prés est une élégante plante herbacée dont les vertus dépuratives sont traditionnellement reconnues pour activer l’élimination naturelle et soulager les ennuis articulaires.

UNE PLANTE DES MARAIS
Appelée aussi ulmaire, la reine-des-prés est une plante vivace pouvant atteindre un mètre cinquante. De la famille des Rosacées, originaire d’Europe du Nord, elle affectionne particulièrement les terrains humides. Ces sommités fleuries sont la partie médicinale traditionnellement utilisée de la plante. Il faut les récolter en pleine floraison, en juillet et août, et les laisser sécher lentement. La plante fraîche semble moins efficace.

DES BIENFAITS TRADITIONNELLEMENT RECONNUS
Déjà à la fin du Moyen-Âge, la reine-des-prés était utilisée comme fébrifuge et antirhumatismal. Au XIXe siècle, le curé de Trémilly, dans la Haute Marne, signalait ainsi la reine-des-prés aux praticiens : « Elle est diurétique, sudorifique, vulnéraire, dessicative, rafraîchissante, efficace dans les hydropisies, utile pour les femmes au retour d’âge, utile encore pour les gastralgies et la goutte ».

POUR ÉLIMINER LES TOXINES
Les auteurs scientifiques qui vantent les mérites de la reine-des-prés sont nombreux : Leclerc, Decaux, Valnet... Ils la recommandent contre les difficultés articulaires. La reine-des-prés est aussi conseillée aux personnes qui veulent perdre du poids ou qui se sentent gonflées, car elle possède des qualités diurétiques très intéressantes. Elle vous « dérouille » tout en vous aidant à éliminer naturellement : c’est la plante du printemps par excellence !

DE NOMBREUSES INDICATIONS
Ancêtre de l’aspirine, la reine-des-prés est indiquée pour soulager les mêmes symptômes  et pour ses effets diurétiques.
En résumé, elle peut être utile en cas de :
- Grippe et infections respiratoires
- Rhumatismes et goutte
- Troubles des reins et de la vessie (cystite par exemple)
- Rétention d’eau et cellulite.

UNE SEULE CONTRE-INDICATION
Par prudence, n’abusez pas de reine-des-prés si vous êtes sujet à des maladies cardiovasculaires.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 
Dans la boutique : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer