Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Bien choisir son complément de vitamine D

Dossier spécial

Où obtenir des compléments alimentaires à base de vitamine D ? Comment les choisir ?

Où trouver des compléments alimentaires à base de Vitamine D ?

Vous pouvez obtenir des compléments alimentaires à base de vitamine D dans les magasins bio, les parapharmacies et les pharmacies, mais aussi par commande à distance (VPC) ou sur Internet (sites marchands).

Comment les choisir ?

Pour être sûr de ne pas vous tromper au moment de choisir votre complément, assurez-vous qu’il s’agit :

  1. D’un produit hautement concentré et hautement assimilable
  2. D’un produit pratique à prendre et dont l’efficacité biologique soit la meilleure possible

Un tel « cahier des charges » amène donc à privilégier :
La vitamine D3
– celle que l’organisme fabrique naturellement suite à l’exposition de la peau aux rayons UVB – et non la vitamine D2 – dont l’efficacité biologique est moindre que celle de la D3, surtout dès que l’on est amené à prendre une dose quotidienne égale ou supérieure à 1500-2000 UI, soit un cas de figure extrêmement fréquent ;
La vitamine D3 sous forme huileuse, afin d’optimiser l’absorption de cette vitamine soluble dans les graisses ;
La vitamine D3 sous forme de gouttes dosées à 400 UI – car il est plus facile et moins onéreux de prendre 5 gouttes dosées à 400 UI que 10 gélules dosées à 200 UI ;
La vitamine D3 obtenue à partir de lanoline de laine de mouton.

Le must consiste à employer de la vitamine D3 lanoline émulsionnée. Ce type de produit contient une vitamine D3 en quelque sorte déjà prédigérée, d’où le fait qu’elle soit absorbée facilement et de façon quasi totale.

Compte tenu de ses caractéristiques, la vitamine D3 lanoline émulsionnée devrait être systématiquement recommandée :
> aux personnes se situant aux âges extrêmes de la vie, à savoir les nourrissons et les personnes très âgées ;
> aux personnes souffrant d’une maladie intestinale (maladie cœliaque, maladie de Crohn, syndrome de l’intestin irritable…) ou d’un syndrome de malabsorption ;
> aux personnes atteintes de maladies chroniques ou graves, surtout si un dosage sanguin confirme l’existence d’un déficit profond en vitamine D.

LE PLUS DU SPÉCIALISTE
Plus l’apport oral quotidien en vitamine D est important, plus il devient souhaitable de se supplémenter parallèlement en magnésium, car le métabolisme de la vitamine D nécessite la présence de magnésium.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 168

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin