Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Ciao Jacques

En 2017, notre amie Pınar Selek avait écrit deux articles sur un homme, naturopathe, qu’elle avait rencontré à Nice et qui était devenu son ami. Il y a quelques semaines, cet homme, Jacques Jaulin, nous a quittés. Maryne, sa compagne, continue seule le chemin qu’ils parcouraient ensemble. Pınar le salue.

“Dans deux de mes articles, je vous ai présenté Jacques Jaulin, naturopathe niçois, épicier et excellent restaurateur du quartier Riquier, sorcier, amoureux… Cet homme avait fait de sa vie un miracle. Il y a très longtemps, après de nombreuses déceptions, il avait tout quitté, sa maison, son travail, son milieu… et s’était retrouvé alcoolique et SDF. À vivre dans les rues, il était devenu obèse et malade, son organisme mis à rude épreuve, son foie détruit. Jusqu’à l’apparition de Maryne, venue éclairer sa vie comme une petite lumière au bout de la nuit. De leur rencontre étaient nés un grand amour et une immense complicité, et ensemble ils ont poursuivi leur chemin. Avec l’aide d’un naturopathe, Jacques avait peu à peu recouvré la santé et, à son tour, s’était formé à la naturopathie pour aider les autres. Pendant plus de 20 ans, il a mené une vie équilibrée et douce, partagée avec Maryne, une vie comme un cadeau.

Il y a quelques semaines, comme un mauvais souvenir, son foie fragilisé par les années difficiles a flanché. Et sans prévenir, Jacques est parti, très vite, laissant derrière lui Maryne, digne et bien décidée à faire vivre sa mémoire : ‘Il est avec moi. Je vais continuer seule tout ce qu’on avait commencé à deux…’ Depuis son départ, elle ouvre tous les matins leur petite épicerie ‘Jeanine’ dans laquelle on voit le paravent qui cache le petit cabinet de Jacques… Il n’est plus là pour faire ses consultations mais le lieu est ouvert aux autres, aux personnes qui veulent soigner, aux donneurs de cadeaux.

Merci Jacques pour tout ce qui continue après toi, et comme tu aimais le dire : Ciao !”

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin