Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

De l’huile essentielle d’ylang-ylang…

Ylang-ylang signifie littéralement, : “fleur des fleurs“… C’est aussi une fleur des îles, du Pacifique, de l’Océan Indien, de Madagascar, de Mayotte ou des Comores. L’arbre (Cananga odorata) sur lequel elle pousse est réputé pour sa magnificence et son parfum puissant qui embaume jusqu’à dix mètres à la ronde à la floraison. Loin d’être seulement ornemental, l’ylang-ylang est aujourd’hui largement exploité pour son huile essentielle, obtenue après distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau de ses fleurs fraîches, et qui trouve des applications aussi bien en aromathérapie qu’en cosmétique.

Indications

Anti-inflammatoire et antispasmodique, l’huile essentielle d’ylang-ylang est bien connue pour ses vertus apaisantes des stress et des légères angoisses comme de toutes les tensions nerveuses. Mais elle a aussi des applications cosmétiques très spécifiques.

Soins des cheveux : puissamment régénérante, elle est reconnue pour redonner à la chevelure force et brillance, et même lutter contre la chute et stimuler la repousse, ce qui en fait une alliée de choix pour les cheveux secs, ternes et fragilisés.
Soins des peaux ternes et fatiguées : elle rend les mêmes services sur la peau, lui redonnant vigueur et éclat, tout en parfumant les soins de sa senteur sensuelle.
Soins des peaux grasses : avec ses propriétés anti-inflammatoire, cicatrisante et légèrement antibactérienne, elle contribue aussi à réguler les peaux grasses et à combattre les manifestations de l’acné. 

Et son parfum incomparable, aux effluves harmonisants, qui apporte de la détente tout en stimulant les sens, tant au niveau intellectuel que sexuel, peut apporter ses bienfaits aussi bien en inhalation que dans un bain ou un baume de massage…

Précautions 

Seule réserve à opposer à son utilisation extensive : l’huile essentielle d’ylang-ylang contient un nombre assez important d’allergènes, dont six que la réglementation cosmétique oblige à mentionner sur les étiquettes des produits conventionnels, du fait de leur potentiel sensibilisant reconnu (Linalool, Benzyl benzoate, Farnesol, Geraniol, Benzyl alcohol, Eugenol).

Il est d’autre part préférable de ne pas l’utiliser chez les femmes enceintes et allaitantes, ni chez les très jeunes enfants.

Associations 

Pour potentialiser ses propriétés, on peut utiliser l’huile essentielle d’ylang-ylang en synergie avec d’autres huiles.

⇒ Soins des cheveux :

Cèdre, géranium, lemongrass, romarin, santal, sauge sclarée…

⇒ Soins des peaux ternes et fatiguées :

Bois de rose, carotte, hélichryse, néroli, myrrhe, palmarosa, rose de Damas, santal…

⇒ Soins des peaux grasses :

Bergamote, cèdre, genévrier, laurier noble, lavande, tea tree (arbre à thé)…

Magazine

Produit

Articles liés

De l’huile essentielle de Bois de rose

Avec ses vertus anti-âge, c’est l’amie par excellence des peaux fatiguées, surtout quand elles sont un peu relâchées ou abîmées. Elle rend aussi bien des services aux peaux mixtes à grasses. Et son parfum est réputé pour ses notes apaisantes et positivantes. Autant de bonnes raisons d’en ajouter quelques gouttes à nos recettes de cosmétiques maison.

De l’huile essentielle de rose de Damas…

Si la rose est la reine des fleurs, l’huile essentielle de rose de Damas peut tout à fait être qualifiée de reine des huiles essentielles ! Puissante et envoûtante, elle a de multiples propriétés cosmétiques, et parmi les plus recherchées : elle magnifie la peau comme aucune autre, de la plus jeune à la plus mature, tout en embaumant toutes les préparations. Comment s’en passer dans les cosmétiques faits maison ?

De l’huile essentielle de géranium…

C’est l’huile essentielle idéale en retour d’été, pour soutenir la peau parfois un peu en souffrance après avoir été tant exposée au soleil. Elle lutte contre le vieillissement cutané, avec ses marques visibles et ses taches… Elle rééquilibre aussi les peaux grasses, qui ont toujours tendance à le redevenir davantage après leur “assèchement” estival. En un mot comme en cent : pas de cosmétique maison de rentrée sans elle !

De l’huile essentielle de palmarosa…

Sur les cheveux, sur le visage, sous les bras ou sur les pieds, voilà une huile essentielle fraîche et tonique qui traite efficacement les petits problèmes de pellicules ou de transpiration malodorante, et améliore visiblement l’apparence de la peau. Et la délicate senteur de l’huile essentielle de palmarosa ajoute une note agréable à tous les cosmétiques faits maison.