Eczéma et mains irritées, des solutions...

Rubrique

Plusieurs lecteurs et lectrices ont répondu au courrier de la personne souffrant de mains très irritées (voir rubrique des Lecteurs en détresse dans la revue de juillet-août 2017 - n° 197). Elle est masseur-kiné et se lave les mains de nombreuses fois par jour.

Le Baume des Mayas

Voici peut-être une solution pour votre problème de peau, d’eczéma aux mains : le Baume des Mayas, vendu par Janine Benoit. J’utilise depuis longtemps ce produit qui fait des merveilles. Une de mes nièces alors âgée de 5 ans a vu disparaître rapidement ses "grat-grat", terme qu’elle a employé pour remercier Janine Benoit pour ce merveilleux baume. Le Baume des Mayas sent un peu fort, mais c’est supportable. La formule de ce baume existe aussi en savon (pas d’odeur forte). Habitant Paris, j’ai souvent rencontré et bavardé avec cette dame qui vient vendre ses produits sur les salons qui ont lieu ici. On peut aussi les acheter par correspondance ; sa société est basée en Espagne.»

Mme B. de Paris

L’argent colloïdal

Je viens par ces lignes essayer de soulager et peut-être guérir cette personne souffrant d’eczéma. En cas de problèmes de peau, eczéma, brûlures, piqûres de moustiques, acné, verrues, mycoses et plaies ouvertes, appliquer directement sur la peau l’argent colloïdal, par vaporisation. Ne pas essuyer, laisser agir le produit.
Pour soulager plaies et boutons, il faut ensuite appliquer de l’huile de germe de blé. Je l’achète en pharmacie. C’est une huile qui arrête les démangeaisons en cas de varicelle chez les enfants.
Il faut aussi traiter l’intérieur du corps ; une cuillère à soupe d’argent colloïdal 2 fois par jour en dehors des repas. Garder en bouche pendant plusieurs secondes, se gargariser puis avaler. (…). Ce produit permet d’agir sur de très nombreuses maladies et de vaincre les bactéries et virus sans problème. (…)»

Guy V. de l’Ariège

Les feuilles de chou

J’ai eu pendant des années le même problème. Finalement, après tous les recours, j’en suis venue à bout grâce au chou et à un article du Dr Valnet : prendre des feuilles vertes d’un chou (bio), écraser les grosses nervures avec une bouteille ou autre. Appliquer les feuilles comme des pansements, couvrir de gaze et maintenir le tout avec du sparadrap, laisser agir toute la nuit. Si c’est douloureux, mettre un peu d’huile sur les feuilles de chou. Enlever le lendemain matin. Renouveler plusieurs soirs. Si ça revient, recommencer.»

Mme M. des Côtes-d’Armor

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 198

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Bien manger sans cuisiner
Les compléments alimentaires qui guérissent