Et si vous étiez juré ?

Rubrique

Tout citoyen français inscrit sur les listes électorales et âgé d’au moins 23 ans peut être tiré au sort pour être juré d’assises. Une mission à laquelle peu d’entre nous sont préparés !

AVANT LE LOUR "J" : ON NOUS CACHE TOUT, ON NOUS DIT RIEN !
Ce qui vous attend

Selon les départements, les sessions durent de deux à trois semaines. Comme s’il n’y avait pas déjà assez de raisons de stresser, le Ministère de la Justice en rajoute en indiquant les sanctions encourues en cas de non présentation (jusqu’à 3 750 € d’amende). De quoi avoir le sentiment d’être pris dans un traquenard !
Sentiment renforcé par l’omerta qui règne autour du juré d’assises : il n’y a aucune information vraiment utile à tirer du site du Ministère de la Justice... Un comble !

Notre astuce pour prendre du recul
Pour ne plus vous laisser envahir par toutes sortes de pensées négatives, choisissez 3 huiles essentielles qui vous sont agréables, parmi les suivantes : lavande, oranger amer, sauge sclarée, citron jaune ou mandarine, mettez 3 gouttes de chaque dans un diffuseur électrique et branchez-le 15 minutes.

DÉSIGNÉ JURÉ
Ce qui vous attend au matin de chaque tirage au sort
Les « candidats jurés » prennent place dans la salle d’audience. S’y tiennent également le président et ses deux assesseurs (conseillers), le greffier chargé de retranscrire les débats, l’avocat général qui représente la société et, ce qui est le plus impressionnant pour des novices, l’accusé dans son box, entouré de policiers et de ses avocats, ainsi que la partie civile (avocats et, pour certaines affaires, les victimes ou leurs familles). Une fois la cour d’assises formée, les jurés non retenus (non tirés au sort ou récusés) peuvent repartir chez eux s’ils le souhaitent ou assister au débat dans le public, sauf lorsqu’il s’agit d’un huit clos.

Ce qui attend les jurés tirés au sort
Après lecture du chef d’accusation, l’audition des experts, des témoins, de l’accusé et de la victime (si elle est encore vivante) ou de ses proches, peut débuter. Vient enfin le moment du réquisitoire de l’avocat général, de la défense (le dernier mot étant toujours donné à l’accusé) puis du délibéré à l’issue du procès, où les 9 jurés d’assises vont devoir se prononcer sur l’éventuelle culpabilité du « mis en examen » (à la majorité de 8 voix au moins) et, si c’est le cas, sur la sanction prononcée (7 voix au moins sur une durée de peine). Lors du délibéré, chaque juré donne son opinion, mais le vote se tient à bulletin secret. Une fois la décision prise, la cour retourne dans la salle d’audience pour annoncer sa décision.

Notre astuce pour prendre du recul
Appliquez sur les poignets 2 gouttes d’huile essentielle de lavande diluées dans de l’huile d’amande douce – ou, plus pratique, un Roll’on Stress prêt à l’emploi. Pour les grands émotifs, « Rescue » (ou « Remède d’urgence ») est un composé de 5 élixirs floraux destiné à limiter l’impact de tous les chocs émotionnels : 4 gouttes dans un grand verre d’eau à boire par petites gorgées (ou un pschitt sur la langue), ce n’est pas de trop pour se sentir réconforté après pareille épreuve.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Les huiles essentielles qui guérissent
L'alimentation santé : les recettes!
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...