Boissons « énergisantes » : attention !

Rubrique

17 % des Français de plus de 14 ans consommaient des boissons énergisantes en 2012. Ces boissons sont bourrées de sucre ou d’édulcorants, de caféine (l’équivalent de deux expressos par canette !), de vitamines B et/ou C, E, de taurine… Eh bien devinez ? Avaler ce genre de cocktails n’est pas très bon pour la santé ! Le bon sens l’aurait affirmé, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) le confirme ! Quelques effets secondaires ont été signalés : sensations d’oppression ou douleurs thoraciques, tachycardie, hypertension, troubles du rythme allant jusqu’à l’arrêt cardiaque, problèmes psycho-comportementaux ou neurologiques (irritabilité, nervosité, anxiété, voire crises de panique, hallucinations, épilepsie)... L’Anses met en garde les consommateurs : pour éviter les gros dégâts, éviter d’associer boissons énergisantes et alcool, ne pas en consommer quand on fait du sport, et puis en règle générale, contrôler ses apports en caféine… Ça ou rien…
Évidemment, les crises cardiaques liées à la prise de telles boissons sont rares, mais il y a d’autres moyens bien moins toxiques d’avoir la forme : réviser son comportement alimentaire, ouvrir la fenêtre et respirer un grand bol d’air, boire de l’eau entre les repas, jeûner de temps en temps, dormir suffisamment… Évidemment, c’est moins « fun », mais à long terme, on se sent certainement mieux !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 160

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Diététique de l'expérience
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas