Entorse du genou et ostéopathie

Rubrique

Hernie discale, arthrose L4-L5, semelles orthopédiques pour cause de syndrome de Norton au pied droit…, je souffrais du dos, des jambes, etc. J’ai été finalement classée “travailleur handicapé”. Tout déplacement devenait une torture ; la voiture !!! Porter les courses !!! Même un seul kilo de farine. Et mon moral était au plus bas, je me voyais déjà dans un fauteuil roulant dans quelques années. Or, après une nuit complètement blanche pour cause de mal à la jambe droite, mon médecin a dû se pencher certainement un peu mieux sur mon cas, il m’a dit : “Ce n’est pas veineux, votre péroné est déplacé, allez voir un ostéopathe”. Mon ostéopathe me dit que le péroné est à sa place. Il me remet la cheville en place pour la énième fois, une vertèbre et je repars… Ce fut pire après. Donc re-visite chez l’ostéopathe, perplexe car “tout le monde” était à sa place. “Parlez-moi de cette jambe”. Je replonge dans mes souvenirs encore une fois : toutes mes nombreuses chutes, arthroscopie du genou, il y a longtemps et puis soudain “Ah oui ! une chute de ski avec un petit arrachement osseux côté droit à la base du genou, c’était en 1985 ou 86, j’ai été plâtrée 3 semaines”. L’ostéopathe me demande si l’entorse a été soignée, car il y a eu automatiquement entorse. Je réponds par la négative car ça allait mieux. (…). L’ostéopathe m’a alors débloqué le croisé antérieur droit. Je me suis levée sans aucune douleur, j’ai touché mes pieds et depuis plus rien, oui plus rien. Côté pied, l’aplomb : je n’ai presque plus besoin de semelles. Je revis ; les courses, la voiture, les petits-enfants, faire un lit, tant de choses… Bien sûr, l’arthrose est toujours là, mais je renais. C’était une petite entorse, mais elle a suffi à faire un blocage qui a eu des conséquences sur tout le corps dont le dos… Conclusion : il faut voir un ostéopathe même si tout va bien, car il peut rechercher les vieux trucs cachés. J’allais toujours le voir pour des vertèbres déplacées et autres qui cachaient le problème du genou. (…). En tout cas, un petit voisin avait lui aussi mal au dos et c’est terminé depuis que l’ostéopathe lui a remis le genou en place suite à une chute de ski, vieille de quelques années. »

Mme M. de Charente

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 145

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon cahier de botanique
Mon cahier de lithothérapie
Et si vous faisiez tout vous-même?