La Boswellie (Boswellia serrata)

Contre les rhumatismes
Rubrique

En médecine indienne, la boswellie est utilisée depuis des millénaires pour soigner les rhumatismes. De récentes études scientifiques ont confirmé ses propriétés anti-inflammatoires et ont élargi son champ d'action. En effet, la plante soulage aussi l'asthme et la maladie de Crohn.

Originaire du Nord-Ouest de l’Inde, le Boswellia serrata est un arbre qui peut atteindre une dizaine de mètres de haut. Ses petites fleurs blanches, regroupées en belles grappes, tombent au bout des rameaux. Appelée salaï (ou shallaki) en Inde, ru xiang en Chine, la boswellie est plus connue sous le nom d’arbre à encens ou d’oliban. Sa résine, qui perle des troncs, est utilisée pure ou mélangée à d’autres gommes naturelles pour la fabrication d’encens ou de médicaments traditionnels.

UN ANTI-INFLAMMATOIRE NATUREL
La boswellie, aux propriétés anti-bactériennes et anti-inflammatoires remarquables, fait partie des plantes médicinales orientales les mieux étudiées par les scientifiques occidentaux. Les chercheurs s'intéressent aussi à une possible action anti-tumorale. La boswellie n'est pas un anti-douleur, mais, agissant directement sur l'inflammation et sur les processus de dislocation du calcium, elle procure une amélioration assez rapidement. La boswellie séduit de plus en plus ceux qui, obligés de suivre un traitement chronique aux anti-inflammatoires, veulent échapper aux effets secondaires (douleurs gastriques, allergies...).

LES RHUMATISMES
Une étude réalisée en 2002 sur des personnes souffrant d'arthrose du genou a montré qu'une association de curcuma et de boswellie réduit les symptômes de l'arthrose ainsi que les marqueurs sanguins d'inflammation

LA MALADIE DE CROHN ET LES COLITES ULCÉREUSES
Deux essais cliniques menés auprès de patients souffrant de colite ulcéreuse ou chronique montrent que la boswellie est aussi efficace que les médicaments à base de sulfasalazine pour soulager les inflammations du tube digestif, sans en avoir les inconvénients (atteinte des systèmes hépatique ou cutané).

L'ASTHME
La boswellie bloque le phénomène inflammatoire spécifique de la bronchoconstriction.

LES PROBLÈMES CUTANÉS
Parce qu'elle est désinfectante et anti-inflammatoire, la boswellie est aussi utilisée pour soigner les problèmes de peau : irritation, eczéma, petites blessures... Certains lui attribuent même des propriétés anti-vieillissement, car l'acide boswellique bloque l'action oxydative des radicaux libres : elle entre donc dans la composition de certains cosmétiques antirides.

TRAITEMENTS OCULAIRES
Une étude indienne a montré que le Boswellia serrata pris sous forme orale remplaçait avantageusement les anti-inflammatoires classiques pour réduire les suites opératoires sur les interventions oculaires (glaucome et cataracte).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Mon cahier de gemmothérapie
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science