Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La fracture de l’astragale

Une lésion osseuse de la cheville

Chute d’un lieu élevé, de moto, ou simple entorse en sport... Ces accidents peuvent s’accompagner d’une fracture de l’astragale, un os profond de la cheville.

Difficile d’aborder la fracture de l’astragale sans resituer la position de cet os. L’astragale, qu’on appelle également talus dans la nomenclature internationale, est un os situé sous le tibia et le péroné, au niveau de la cheville donc, et au-dessus du calcanéum (os du talon). L’astragale est donc pris “en sandwich” entre ces trois os.

Un répartiteur de pression

De profil, cet os a une forme bien particulière, avec une partie antérieure appelée tête, reliée par un col à une partie moyenne en forme de dôme qui constitue une clé de voûte s’insérant sous le couple tibia-péroné. Enfin, l’astragale est doté d’une queue à sa partie postérieure. Toute la face inférieure de l’astragale s’articule avec le calcanéum de sorte que l’astragale se comporte comme un répartiteur de pression entre l’avant-pied et le calcanéum. Signalons que cet os est très mal vascularisé et cicatrise donc mal.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin