La toilette du bébé

Leçon cosmétique n° 8

De bons cosmétiques à la composition irréprochable et bien adaptés aux besoins d’un bébé... L’équipement de rigueur (petite baignoire pour le bain, table à langer, grande serviette éponge, cotons, couches, etc. !) à disposition... Comment utiliser tout cela au mieux, à la bonne fréquence et en pratiquant les bons gestes, pour le confort et le bien-être de votre enfant.

 

Peu, c’est mieux ! On ne compte plus les dermatologues qui le répètent encore et encore : moins le bébé est en contact avec des produits et des ingrédients cosmétiques, moins il risque de rencontrer une substance susceptible de provoquer une allergie et une irritation. Et plus on laisse faire la nature, moins on va à l’encontre de ses mécanismes de protection naturelle, et plus la peau de bébé se développe harmonieusement.
Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire du tout et se contenter de l’eau claire toute sa vie ! L’hygiène et quelques soins spécifiques sont bien sûr indispensables. Mais il faut aussi savoir contrebalancer quelque peu les discours publicitaires de l’industrie cosmétique, d’abord soucieuse évidemment de vendre toujours plus de produits. Car l’enfant (et surtout sa peau) peut ne pas apprécier une débauche de soins et une pluie quotidienne d’ingrédients cosmétiques divers et variés..

LES TROIS INDISPENSABLES QUOTIDIENS
Un bébé n’a pas besoin de très nombreux produits cosmétiques pour être heureux, propre et sentir bon : un seul gel peut laver corps et cheveux dans le bain quotidien : ils sont le plus souvent conçus pour ce double usage… surtout tant que les cheveux de votre bébé se comptent sur les doigts d’une main ou presque.

Préférez les gels lavants aux savons, dont les bases lavantes assez décapantes mettent à mal l’équilibre hydrolipidique (déjà fragile) de sa peau. Que ce gel soit liquide ou solide ne change rien, les ingrédients de base sont les mêmes.
Une crème corporelle ou un baume de massage peut suivre, surtout si l’enfant a la peau sèche ou irritée.
Pour les petites toilettes et les changes, seul un lait nettoyant (ou un liniment) est indispensable, une crème pour le siège n’étant recommandée qu’en cas d’irritations, et non en applications régulières.

Ainsi, au quotidien, seuls trois produits, mais bien choisis, suffisent… ce qui limite à la fois le budget et les risques de sensibilisations ou d’irritations, toujours accrus par la multiplication des substances avec lesquelles le bébé est en contact depuis son plus jeune âge.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel