Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’acné

L’acné n’est pas une pathologie cutanée réservée à l’adolescent. Elle concerne aussi les adultes, en particulier les femmes, qui en souffrent ponctuellement ou chroniquement. Focus sur les facteurs favorisants, les bons réflexes et les alternatives à suivre pour mieux la soigner.

L’acné est une maladie de peau très fréquente. Les imperfections qu’elle génère sur le visage sont souvent mal vécues et, quand elle est sévère, sources de cicatrices irréversibles.

LES FACTEURS FAVORISANT
+ L’hérédité.
+ Une hypersensibilité aux variations hormonales : puberté, cycle menstruel et grossesse.
+ Le stress, source d’excoriations, qui multiplie par 2,5 le risque d’avoir de l’acné.
+ Une mauvaise hygiène de vie : pas de nettoyage du visage, alimentation déséquilibrée et carencée, manque de sommeil, surpoids, suractivité sportive, décalage horaire…
+ Des traitements médicamenteux et hormonaux mal adaptés.
+ Le soleil. Il améliore momentanément les lésions, mais épaissit la couche cornée et pigmente les cicatrices.
+ Les cosmétiques aux formules trop grasses, occlusives ou agressives, ou mal et trop utilisés, responsables de l’apparition de folliculites et comédons.
+ Le tabac qui favorise une acné microkystique et un épaississement de la couche cornée.
+ Certains produits chimiques utilisés en milieu professionnel.

LES BONS RÉFLEXES
+ Privilégier une alimentation riche en antioxydants et vitamines qui aident à lutter contre les radicaux libres et en zinc bénéfique pour réduire les lésions acnéiques et stimuler le système immunitaire. Des cures de probiotiques sont aussi recommandées pour restaurer la flore intestinale.
+ Diminuer, si ce n’est supprimer, les aliments industriels et se rapprocher du régime ancestral de Seignalet pour aider à la diminution des lésions inflammatoires.
+ Ne pas oublier de s’hydrater en buvant régulièrement de l’eau en journée.
+ Se nettoyer le visage matin et soir afin de débarrasser la peau de ses impuretés, du sébum et de la sueur.
+ Hydrater quotidiennement sa peau avec des soins à action antiinflammatoire et antibactérienne si nécessaire.
+ Ne pas toucher ses boutons au risque de déclencher des poussées inflammatoires et de générer des cicatrices.
+ Utiliser une protection solaire adaptée avant toute exposition au soleil.

LES MÉTHODES ALTERNATIVES
+ Face à la chronicité des lésions inflammatoires et la relative efficacité des méthodes classiques pour certains patients, d’autres alternatives comme l’application locale d’argent colloïdal ou la phytothérapie représentent des aides naturelles en cas d’acné légère et modérée.
+ Autre méthode non invasive : la kératothérapie. Par sa compréhension globale du terrain et son action locale, cette nouvelle démarche de prise en charge des personnes souffrant de déséquilibres de la peau obtient de très bons résultats sur les boutons.

Pour en savoir plus :
Centre Kératoconseil – 100 rue du chemin vert – 75011 Paris
La diététique anti-acné, Dr Marie-Pierre Hill-Sylvestre, éditions Thierry Souccar.
L’alimentation ou la troisième médecine, de Jean Seignalet, éditions du Rocher, 5e édition revue et augmentée.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Rougeurs et couperose

Le rouge est à la mode pour les fashionistas qui se font des joues de poupées russes. Il est un peu moins glamour quand il s’agit de rougeurs installées sur le visage. Une pathologie que certaines peaux sensibles connaissent bien et qui génère de plus en plus de consultations chez les dermatologues. Focus sur ce qu’il vaut éviter en cas de rosacée et sur les réflexes à privilégier.