Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’ail petit Moly

J’ai descendu dans mon jardin...
Aïe, aïe, aïe, ôte ton pied de là,
Et baisse ton regard vers le bas,
Ne sens-tu pas l’odeur qui s’exhale,
Sous tes sabots, fleurs d’aulx en pagaille
 

Nom commun : petit ail doré.

Genre et espèces : Allium chamaemoly.

Famille : AMARYLLIDACEAE – plantes herbacées ; feuilles basales ; inflorescences en ombelles ou fleurs solitaires ; fruits : capsules ou baies.

Habitat : Littoral méditerranéen.

L'ail petit Moly

 

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin

Le Narcisse du poète

…pour enfin trouver un moment de calme auprès de ma source, là où poussent ces myriades de fleurs odorantes d’une simplicité pleine de fraîcheur. Il n’est pas question pour moi de me mirer dans l’eau tel ce héros qui apercevant son reflet en tomba éperdument amoureux jusqu’à en perdre la vie. Non, il s’agit de savourer les instants  ordinaires où le bonheur vous pénètre au contact de la nature.

L’arbre aux chatons de soie

J’ai descendu dans mon jardin…

“Dans mon jardin, il y a un arbre qui, l’hiver, se pare de pendeloques végétales blanc-argenté, sortes de longs stalactites opalescents. Les illuminations colorées qui parsèment les villes et les chaumières n’ont pas sa poésie. Ici, pas d’artifices, juste la nature qui semble mettre un point d’honneur à célébrer ces fêtes de fin d’année. Sans excès, sans nuisances, en toute humilité.”

Le framboisier

À mes oreilles, une tempête, un ouragan, une bouche ouverte d’où s’échappent des cris furieux et incessants.
Dans ce gouffre béant, moi, Ida, fille du roi de Crète, voulus y mettre un fruit moelleux et savoureux, prisé des Dieux de l’Olympe, comptant sur sa douceur pour calmer le petit Zeus déjà tout puissant.

Dans ma précipitation, mon sein frotta les piquants du buisson, et bientôt des gouttes de sang tombèrent sur les fruits qui de blancs devinrent rouges.
C’est depuis ce temps que l’épineux prit le nom de « ronce du mont Ida ».