Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’Amandier

J’ai descendu dans mon jardin...

… avec en tête un poème arabo-andalou dont la traduction dit à peu près ceci : « Viens voir l’amandier répandre ses pétales / Comme une pluie d’argent autour de nous /

/ Elles tombent dans l’enclos sous les ailes du zéphyr / Et la rosée les couvre de ses perles matinales /… Allons, mon compagnon, allons dans le jardin en fête / Goûter le bonheur de l’instant ». Alors, si vous avez la chance d’habiter le Sud, profitez pleinement de ce moment et pour ceux qui, comme moi, vivent dans le froid, laissez votre imaginaire vagabonder et admirez en pensée…

  • Nom commun : amandier commun, en hébreu shaked : le vigilant, l’attentif.
  • Genre et espèce : Prunus dulcis.
  • Famille : ROSACEAE : arbres, buissons et plantes herbacées ; fleur à 5 pétales et 5 sépales ; feuilles alternes.       
  • Origine : Asie centrale et occidentale.
  • Hauteur : de 6 à 12 mètres.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin

Prunellier

Dans les fourrés épais qui forment des haies, là où les oiseaux aiment nicher au milieu des rameaux acérés, une multitude de petites fleurs blanches s’épanouissent sur des arbrisseaux encore nus.

L’olivier de Bohême

J’ai descendu dans mon jardin…

Afin de me soustraire à tes regards hostiles, d’écailles, je me suis revêtue. Sous cette carapace, j’ai élu domicile, pour ne plus ressentir ni la brûlure ni la froidure de tes mots assassins. Peux-tu encore m’apercevoir, m’entrevoir, me concevoir alors que je ne suis plus que lézard qui se faufile, serpent qui se terre et dragon qui résiste ? Sous cette armure, enfin, je t’échappe. Libre… je Suis.