Le sirop d'agave, une alternative au sucre ? Oui, mais…

Le sucre est de plus en plus montré du doigt en raison des dangers pour la santé que représente sa consommation excessive. Le sirop d’agave apparaît comme une saine alternative, mais il ne possède pas que des qualités.

Le sucre nourrit les tumeurs cancéreuses et favorise leur développement, accroît l’incidence du diabète et de l’obésité, augmente les taux de triglycérides dans le sang, déprime le système immunitaire, déséquilibre la flore intestinale et favorise le développement du Candida albicans...

De belles promesses

Le sirop d’agave est à la mode.
Son pouvoir sucrant est 40% plus élevé que le sucre et son goût neutre lui permet d’être utilisé dans n’importe quelle préparation. En outre, contrairement au sucre raffiné, il semblerait qu’il ne provoque pas de pic d’insuline.

Une histoire de fructose

Le sirop d’agave a une teneur moyenne en fructose de 80%.
Le problème est que, contrairement au fructose naturellement présent dans les fruits entiers qui, grâce aux fibres et à la pectine du fruit, est dégradé lentement par l’organisme, le fructose pur se transforme très rapidement en graisse. Il devient toxique pour l’organisme dès 25g par jour.
Le glucose est la forme de sucre que toutes les cellules du corps utilisent comme source d’énergie. 80% du glucose est donc immédiatement brûlé après consommation et seul 20% est métabolisé par le foie. À l’inverse, le fructose est presque intégralement traité par le foie qui le stocke sous forme de… graisses, notamment au niveau de l’abdomen. Mauvaise nouvelle pour votre ligne !

Cru et uniquement cru

Le seul sirop d’agave qui présente un quelconque intérêt nutritionnel est le sirop d’agave biologique cru. Ce dernier est chauffé à basse température, ce qui permet de conserver ses nutriments et ses enzymes naturelles et il est exempt de tout additif et produit chimique. Sa teneur en fructose tourne alors autour de 50 % au lieu des 90 % des sirops industriels. Dans ces sirops de bonne qualité, le fructose est, de ce fait, lié à d’autres sucres, ce qui le rend plus lentement assimilable par l’organisme. Veillez au label AB et à ce que la mention « cru » soit bien indiquée sur l’étiquette.

Quels sont les produits alternatifs ?

Tous les sucres, même naturels, sont nocifs s’ils sont consommés en excès. L’idéal est donc de limiter au maximum tous les produits sucrés.
Quelques solutions alternatives au sucre, rapadura, sirop d'érable, miel, stevia...

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
La médecine nous tue
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent