Les crampes, ça fait mal !

Rubrique

Quelques pruneaux…

J’ai été sujette chaque nuit pendant des années à des crampes très douloureuses, à ne pas oser bouger les jambes au lit. Le moindre mouvement était intolérable malgré tous les médicaments que je prenais. Or, un jour heureux, j’ai lu un article qui conseillait de prendre chaque soir quelques pruneaux. J’ai commencé le jour même et, dès le 3e ou 4e jour, mes crampes ont totalement disparu et je n’en ai plus jamais ressenti aucune après des années. De temps en temps, je mange 2 ou 3 pruneaux mais c’est plutôt par plaisir car je n’en ai absolument pas besoin. Si cette recette pouvait soulager d’autres personnes, j’en serais très heureuse. Avant, j’avais un savon de Marseille sous le drap du dessous, sans aucun résultat. »

Truc transmis par Marie C. des Côtes-d’Armor

Ou un verre d’eau…

J’ai lu avec intérêt et… amusement, la chronique « Fini les crampes » de Sophie Lacoste dans TV Magazine du 29 mars 2009. Personnellement, je pense qu’un cube de savon de Marseille au fond de son lit ne doit pas toujours être très agréable quand on allonge les jambes. Par ailleurs, la paire de ciseaux sous le matelas ne serait pas supportée par les princesses «au petit pois». En outre, le pourcentage de réussite de ces deux remèdes n’est pas indiqué. Or, je suis à même de vous fournir un troisième remède efficace à 100 % qui ne nécessite pas le renouvellement régulier de votre stock de savon ou l’achat d’une paire de ciseaux ! Il s’agit d’un remède que j’ai découvert par moi-même et tout à fait par hasard. En effet, depuis l’âge de 20 ans (j’en ai aujourd’hui 75), j’ai été victime régulièrement la nuit, non pas de ces crampes épouvantables qui vont jusqu’à vous empêcher de marcher, mais de petites crampes très désagréables car elles vous empêchent de dormir. J’ai donc été amené à consulter mon médecin qui m’a prescrit un médicament qui remplissait parfaitement son office puisque 2 à 3 minutes plus tard, la crampe disparaissait. Or, une nuit, voici plus de 30 ans, je fus saisi d’une crampe. J’allai donc chercher ce médicament dans ma pharmacie comme je le faisais d’habitude. Mais je ne le retrouvais pas car j’avais oublié de me réapprovisionner. Je ne sais pas pourquoi, mais de façon machinale, j’avalai un verre d’eau (qui accompagnait d’habitude le remède). Et là, miracle, ma crampe disparut dans les 2 minutes. Aussi, depuis ce jour-là, je me borne en cas de crampes (pratiquement toutes les nuits) à boire un verre d’eau avec un résultat garanti à 100 %. »

Truc transmis par Jean-L.  L. des Yvelines

Mon avis : l’intérêt, avec des « trucs » comme le savon de Marseille (à changer de temps en temps) ou les ciseaux sous le matelas, ou bien encore quelques granules de Cuprum metallicum 9 CH, c’est de ne plus être réveillé par les crampes...

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 116

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Les compléments alimentaires qui guérissent
Les 3 clés de la santé
Le Guide du thé vert