Les lampes de sel de l’Himalaya

Rubrique

Les lampes de sel sont à la mode. D’une jolie couleur orangée, toutes différentes, elles donnent à une pièce un côté naturel, zen et chaleureux. Plaisir pour les yeux, elles sont aussi source de bien-être. En effet, elles purifient l’air ambiant en le rechargeant en ions négatifs.

Avant de se retrouver dans notre salon, le sel de nos lampes a fait un long voyage. Il provient du deuxième plus grand gisement de sel au monde, à Khewra, dans les montagnes du Cachemire pakistanais. Cette mine, avec ses galeries creusées dans le sel, s’est formée il y a environ 500 millions d’années et est utilisée depuis le IVe siècle avant J.-C. Aux contreforts de l’Himalaya, dans une région préservée de la pollution, la mine de Khewra produit un sel très pur et très riche en sels minéraux et oligo-éléments : magnésium, calcium, phosphore, potassium, fer, cuivre, manganèse, sélénium.

UN AIR PURIFIÉ
La vertu principale des lampes de sel est l’ionisation négative de l’air. Les écrans d’ordinateur et de télévision, les téléphones portables, le WiFi et tous les appareils électriques produisant des champs électromagnétiques sont des « usines » à ions positifs, augmentant encore considérablement leur concentration dans l’air.
Même de petites choses de notre quotidien à première vue anodines comme les tissus synthétiques, par exemple, sont sources d’ions positifs.
Tous ces ions positifs ne sont pas inoffensifs pour notre santé. Si nous les inhalons, ils provoquent l’augmentation de la sécrétion de sérotonine et d’histamine. Une production importante de sérotonine va entraîner une augmentation du stress, de la fatigue, des sautes d’humeur, de la déprime, des maux de tête, des troubles du sommeil, etc. L’histamine en excès va, quant à elle, favoriser le développement des allergies et de l’asthme. Vous l’avez compris, l’excès d’ions positifs est loin d’être « positif » pour notre santé !
Une lampe de sel allumée diffuse naturellement des ions négatifs qui vont nous protéger de l’excès d’ions positifs et faire baisser nos taux d’histamine et de sérotonine.

À LIRE :
Les bienfaits du sel de l’Himalaya, de Muriel Levet aux éditions trajectoires. 18 €
Les lampes en cristal de sel, de Jean-Paul Jacquemet aux éditions Deliver. 18 €
Guide d’utilisation des lampes en cristal de sel, de Clémence Lefèvre aux éditions Exclusif. 18 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi