Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les potentiels évoqués pour un diagnostic neurologique précis

Les potentiels évoqués permettent d’analyser le fonctionnement des voies sensorielles.

Si l’IRM ou le scanner permettent de diagnostiquer l’existence de tumeurs, hématomes, lésions traumatiques et autres anomalies anatomiques, ces deux examens d’imagerie ne renseignent pas sur le fonctionnement du cerveau, notamment sur les voies sensorielles visuelles, auditives, motrices ou sensitives. C’est tout l’intérêt des “potentiels évoqués”. Cet examen permet également d’étudier la réceptivité du cerveau d’un patient comateux qui semble ne pas réagir aux différentes stimulations.

Potentiel, quèsaco ?

Le terme de potentiel fait référence au “potentiel d’action”. Très schématiquement, il s’agit du signal électrique qui parcourt les neurones lors d’une stimulation. Ce signal aboutit à la libération de neurotransmetteurs à l’extrémité des neurones, au niveau des fameuses synapses. C’est ce potentiel que l’on étudie lors des “potentiels évoqués”. Quant à “évoqués”, cette appellation fait référence à la stimulation effectuée par le praticien.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin