Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les travaux d’hiver

C’est le moment :

– d’hiverner les outils et le matériel : nettoyez les fers (binette, lame…) et les bois (manches) ; affûtez ou changez les lames (sécateur, tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse…), graissez, vidangez les moteurs, vidangez le carburant 2 temps ou 4 temps, vérifiez les roues (tondeuse, brouette…), et en zone à hiver froid, hivernez les pompes ;

– de vérifier le système de récupération des eaux et d’irrigation : purgez-le, nettoyez les buses, les micro-jets, les filtres. Mettez à l’abri les programmateurs : séchez-les, enlevez les piles, nettoyez le filtre qui protège l’électrovanne, puis stockez-les au sec ;

– de vérifier le matériel électrique exposé aux intempéries ;

– d’entretenir les structures bois (barrière, palissade, meubles…) : brossez-les, protégez-les avec un mélange huile de lin et essence de térébenthine (1ère couche 50 % d’huile de lin, et 70 % en 2e couche), ou repeignez-les ;

– de modifier le modelé du terrain pour faciliter l’écoulement des eaux, d’installer un drain…

– de faire de la maçonnerie, de créer des allées, de recharger en graviers ou galets les allées existantes…

Côté plantes et jardin : ne négligez pas la protection contre le froid. En période de gel, protégez le collet et les racines qui peuvent assurer le redémarrage si les branches ont gelé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Produits

Articles liés

Les travaux de décembre-janvier

Plus que la température, ce qui importe au jardinier en cette période, c’est la pluie ; celle qui est tombée et celle à venir. En effet, il s’agit à la fois de favoriser l’accumulation d’eau dans les sols pour la saison prochaine et de travailler des terres gorgées d’eau sans provoquer de tassements nuisibles aux futures cultures.