Mélanome

Sauvez votre peau avant la plage grâce à l'auto-examen !
Rubrique

De toutes les pathologies de la peau, le mélanome est certainement la plus redoutable. Un petit dépistage de la peau s’impose avant les vacances.

Bonne nouvelle : un mélanome dépisté suffisamment tôt est curable lorsque la tumeur est totalement retirée. D’où l’importance de l’auto-examen. Mais encore faut-il savoir quand, où et que chercher !

LES GRAINS DE BEAUTÉ, GRAINES DE MÉLANOMES
Recommandé, l’examen de la peau s’avère indispensable lorsqu’il existe de nombreux grains de beauté. En effet, dans 20 à 30 % des cas, le mélanome est issu d’un nævus (grain de beauté) qui se transforme en une tumeur maligne. Donc, plus on a de grains de beauté, plus le risque statistique de mélanome augmente. Enfin, n’oubliez pas de contrôler les plantes de pieds, les paumes de mains, la zone génitale et le cuir chevelu afin de repérer l’apparition d’une lésion inhabituelle ou un changement d’aspect d’un grain de beauté.

À QUOI RESSEMBLE-T-IL ?
Par principe, il faut consulter dès lors qu’apparaît une « tache » d’allure suspecte sur la peau ou lorsqu’un naevus, normal jusque-là, vient à changer.

L’aspect du mélanome :
> Il est asymétrique.
> Ses bords sont irréguliers ou encochés.
> Brun clair au noir foncé… une tache bleutée ou une disparition du pigment doivent inquiéter.
> Son diamètre est supérieur à 6 mm.
> Son aspect est changeant : la lésion s’élargit, sa couleur et/ou son épaisseur se modifient.
Enfin, signalons que le mélanome peut toucher les ongles, se manifestant alors par une strie noire, pareille à un code-barre.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Bien manger sans cuisiner
L'alimentation santé : les recettes!