Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Parrains de l’Espoir

Par l’intermédiaire de son bureau de représentation, Parrains de l’Espoir a, depuis le début de ses actions à Madagascar, mené à bien plusieurs dizaines de projets, comme des aides d’urgence après le passage des cyclones, la réhabilitation d’un hôpital, l’acheminement de matériels médicaux et de médicaments, la mise en place de projets générateurs de revenus et d’adduction d’eau, l’ouverture d’un dispensaire pour contribuer à l’amélioration de la santé de la population à Ivato, le soutien à la concrétisation des droits de l’enfant à l’éducation, à avoir un nom, la création et la gestion de plusieurs écoles, etc.

La principale activité de Parrains de l’Espoir à Madagascar est néanmoins la scolarisation de plusieurs centaines d’enfants. Il s’agit non seulement de subvenir aux besoins des élèves, depuis le jardin d’enfants jusqu’à la fin de leur scolarité primaire, de prendre en charge fournitures scolaires, livres et matériels didactiques, tenues scolaires et frais médicaux, mais aussi d’appuyer les parents dans leur activité économique pour que l’enfant puisse continuer ses études, au moins jusqu’à la fin du niveau primaire.

Présentation générale du projet
Le projet que Parrains de l’Espoir est en train de mettre en place avec le Centre consiste à améliorer son système d’alimentation en eau potable à partir de ce puits : approfondi pour avoir une hauteur d’eau de 7 mètres, le puits sera équipé d’une pompe électrique immergée, qui refoulera vers un réservoir d’eau sur pilotis (château d’eau) et permettra d’alimenter, par gravité, l’ensemble du Centre.
Le Centre dispose d’un terrain de 15 000 m² environ sur lequel sont bâties une maison servant de logement, de bureau et de salle de formation, ainsi qu’une maisonnette pour le gardien. Actuellement, le Centre est géré par trois sœurs et gardé et entretenu par les huit membres de la famille du gardien.  Une douzaine de jeunes femmes, avec leurs enfants, suivent périodiquement des formations au Centre. Entre 25 et 35 personnes utilisent ainsi tous les jours l’eau du puits.
À court terme, le Centre prévoit la construction d’une école qui devra accueillir 600 élèves. Le puits avec son nouveau système d’alimentation sera alors bien utile !

Les fidèles lecteurs de Belle-Santé connaissent déjà Parrains de l’Espoir pour avoir lu dans nos pages des articles ou des témoignages sur leurs actions : construction de maisons en brique en Inde, parrainage d’enfants, don de machines à coudre…
Si vous souhaitez faire un don, même modeste, voici leur adresse :
Parrains de l’Espoir. 9 rue du Bon Voisin – 67400 ILLKIRCH. Tél : 03 88 66 07 82 (un reçu fiscal, envoyé automatiquement en début d’année, permet de justifier de la déduction fiscale, selon la législation en cours).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

Tous ensemble, semons les graines de l’espoir

Le principe de l’Opération Graines de l’Espoir est simple : fournir des graines de variétés potagères à des villages de pays en voie de développement. De nombreux lecteurs de Belle-Santé nous envoient des semences… que nous réexpédions à des dizaines de villages en Afrique, en Asie du Sud-Est ou en Amérique Latine.

Article écrit par Roger Fouquet

Graine d’espoir en Haïti

Début 2013, un groupe de Femmes Semencières a été créé en Haïti, dans le sud-est de l’île. Une poignée de femmes, parmi les plus démunies, ont suivi la première formation à l’agroécologie et à la reproduction de semences. Sans doute le début d’une longue aventure.