Pour soigner une gastro-entérite

Rubrique

Très fréquente chez le jeune enfant, elle peut nous surprendre tous, en toutes saisons et, dans ce cas, les huiles essentielles, les extraits de plantes, une diète appropriée, des probiotiques et l’homéopathie sont nos plus fidèles amis.

Très fréquente chez le jeune enfant, elle peut nous surprendre tous, en toutes saisons et, dans ce cas, les huiles essentielles, les extraits de plantes, une diète appropriée, des probiotiques et l’homéopathie sont nos plus fidèles amis.

LA GASTRO-ENTÉRITE : QU’EST-CE QUE C’EST ?
C’est une infection inflammatoire soudaine du tube digestif qui peut vous torturer plusieurs jours en vous empêchant de prendre vos distances avec les « lieux d’aisance ».

QUELS SONT LES RESPONSABLES ?
Vous êtes la énième victime de la fameuse grippe intestinale qui sévit une fois par an, l’hiver le plus souvent, et on parle alors de « grippe intestinale ». Celle-ci est d’origine virale (le rotavirus, par exemple, qui attaque volontiers les enfants), ou bien, c’est une bactérie ou sa toxine qui est en cause (Escherichia coli, salmonelle, shigella, clostridium difficile, staphylocoque, vibrio…), vous l’avez avalée avec un aliment contaminé et on parle cette fois d’une « intoxication alimentaire », ou encore vous êtes en voyage et vous avez contracté la fameuse « turista », ou enfin le responsable est un parasite (une amibe, par exemple, qui provoque une dysenterie amibienne) que vous avez pu rapporter d’un séjour dans un pays tropical, Amérique latine, Afrique ou Asie.

COMMENT CES PATHOGÈNES SE TRANSMETTENT-ILS ?
Dans tous les cas, ON vous a transmis le virus par contact (personne, objet contaminé, mains sales), la bactérie par ingestion d’eau ou d’aliment contaminés.

LES SYMPTÔMES DE LA GASTRO
Nausées, vomissements, crampes abdominales, flatulences (gaz) et surtout diarrhées, le tout éventuellement accompagné d’un accès de fièvre, de sueurs froides, de frissons, de courbatures, peut-être de céphalées (maux de tête) et de fatigue.

LES COMPLICATIONS POSSIBLES À ÉVITER ABSOLUMENT :
Diarrhées ou vomissements sanguinolents
, fortes douleurs abdominales persistantes, forte fièvre, atteinte rénale avec incapacité d’uriner pendant plus de 12 h, déshydratation, toutes ces complications obligeant, bien entendu, à une hospitalisation.
Signes de déshydratation dès 2 ou 3 jours de diarrhée : peau et bouche sèches, yeux creusés, chez le nourrisson fontanelle enfoncée, faiblesse générale, perte de poids et d’appétit, urines raréfiées et foncées, irritabilité, état de choc, évanouissement.

COMMENT SE PRÉMUNIR DE LA GASTRO ?
En période d’épidémie virale
> Lavez-vous les mains très fréquemment.
> Lavez soigneusement les vêtements, toilettes, lavabo, souillés.
> N’échangez pas les ustensiles de table ou de toilette avec un malade.

VOUS ÊTES MALADE, QUE FAIRE ?
> Si possible, isolez-vous quelques jours de manière à ne pas contribuer à la propagation du virus.
> Après les vomissements, attendez une demi-heure et buvez par petites gorgées : eau minérale, infusion de mélisse et de menthe poivrée, eau de riz, thé. En tout 1 litre et demi de liquide par jour.
> Pendant 2 à 3 jours, évitez le sucre, les jus d’agrumes, l’alcool.
> Réintroduisez les aliments solides dès que cela est possible en évitant, pendant encore quelques jours, œufs et produits laitiers, plats épicés…
> Privilégiez bananes, compotes de pommes, citrons, riz, carottes, myrtilles, canneberge, cannelle, pain grillé.

RECETTE DE L'EAU DE RIZ
Faites bouillir pendant 30 minutes un volume de riz complet dans seize volumes d’eau, ajoutez une demi-cuillerée à café de sel de mer gris. Passez le liquide au chinois pour retirer le riz, laissez tiédir. Au moment de servir, vous pouvez ajouter un peu de miel pour améliorer le goût.

LA GASTRO-ENTÉRITE DU JEUNE ENFANT
Le responsable le plus fréquent : le rotavirus, parfois une bactérie, un parasite, un champignon. Le rotavirus est contagieux et se passe par simple contact d’enfant à enfant, frappe les collectivités, crèches, écoles, surtout en hiver.

PRÉVENTION DE LA GASTRO-ENTÉRITE CHEZ LE JEUNE ENFANT
> Pendant l’épidémie, boostez l’immunité de l’enfant :
1/ Donnez-lui une dose par jour de probiotiques, spécial enfants.
2/ Massez-lui le ventre matin et soir avec 3 gouttes d’HE de ravintsara diluées dans ¼ de c. à c. d’huile d’amande douce.
3/ Veillez à ce qu’il ne manque pas de vitamine D.

Les symptômes durent 1 ou 2 jours, mais peuvent parfois se prolonger 1 ou 2 semaines.
Attention alors à la déshydratation : soif intense, bouche sèche, pas de larmes, couches sèches, yeux creusés, fontanelles enfoncées, selles sanguinolentes, sommeil excessif, léthargie, vomissements prolongés, fièvre, respiration rapide, haletante. Si votre enfant présente ces symptômes, une consultation médicale s’impose.

COMMENT TRAITER L’ENFANT ?
(Éventuellement en association avec le traitement allopathique prescrit par le pédiatre).
Pour un enfant de 3 à 12 ans
Voie cutanée
- Massages du ventre 3 à 5 fois par jour pendant 5 jours avec 2 gouttes d’HE ravintsara diluées dans un peu d’huile végétale.
- Et surtout faites-le boire.
Réhydratation du nourrisson
- En attendant de voir un médecin, proposez-lui à boire une solution de réhydratation électrolytique (en vente en pharmacie), de préférence fraîche, plusieurs fois par heure, par petites gorgées ou à la cuillère. Il boira dès qu’il en aura besoin.
- Si le bébé est nourri au sein, continuez à l’allaiter en ajoutant la solution de réhydratation.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les huiles essentielles qui guérissent
Secrets de beauté
Ma Bible des aliments remèdes
Bien manger sans cuisiner