Pourpier

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

...une tige de « poulpiè » à ma boutonnière. Et là, je fus assaillie par un spectacle des plus inattendus : ma voisine (du côté droit) piétinant et sautillant au milieu de sa cour en gloussant, la bouche en cul de poule ; mon voisin (du fond du jardin) longeant le grillage en caquetant : « Je ne suis pas une poule mouillée ».

Sont-ils des esprits maléfiques (comme beaucoup de voisins...), mon « poulpiè » me protégerait-il déjà avec autant d’efficacité ? Va t-il également attirer la chance et l’amour comme sa réputation l’indique ? Ces réactions de basse-cour sont peut-être simplement en correspondance avec la signification du mot latin de cette plante. Étudions ceci sérieusement. Voici... le pourpier.

  • Nom commun : pied de poulet, pourpier potager, pourpier commun, porchaille, porcelaine.
  • Genre et espèce : Portulaca oleracea.
  • Famille : PORTULACACEAE : plantes herbacées le plus souvent duveteuses et charnues ; feuilles simples ; fleurs hermaphrodites ; fruit, une capsule ; 500 espèces et 19 genres.
  • Origine : régions subtropicales et tropicales. De nos jours, le pourpier a colonisé les régions chaudes d'Europe, d'Asie et d'Afrique, devenant, pour certains jardiniers, une mauvaise herbe.
  • Hauteur : 10 cm.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de tisanes
Et si vous faisiez tout vous-même?
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Ma bible de la phytothérapie