Quand la langue parle

Ou comment décrypter les messages qu'elle nous transmet ?
Rubrique

Une langue noire, rouge, douloureuse, ou animée de petits mouvements permanents ? Autant de symptômes importants qui peuvent révéler une pathologie méconnue ou permettre un diagnostic plus rapide. Encore faut-il les connaître et les analyser à leur juste valeur. Gros plan sur le langage de notre langue.

CURIOSITÉS
> Une bouche peut héberger jusqu’à 6 millions de bactéries.
> On produit environ 1 litre de salive par jour.
> Chaque être humain a une empreinte de la langue unique, à l’instar des empreintes digitales.
> Les germes présents dans la bouche diffèrent d’une population à l’autre.
> Les germes buccaux sont différents chez la femme mince et chez celle souffrant d’une surcharge pondérale.
> Les papilles situées à l’arrière de la langue tombent plus rarement que les papilles situées sur le devant.

« Tirez la langue et faites ahhhhhh… »
Une requête qui fait partie du rituel habituel de l’examen clinique du médecin et qui permet de mieux « exposer » le fond de la gorge, notamment les amygdales. Mais qu’en est-il de la langue, ce fabuleux organe sensoriel qui renseigne sur le goût des aliments, permet le toucher et véhicule le langage ? Bien examiné, ce muscle peut donner des renseignements importants sur l’état de santé de son propriétaire. Et nul besoin d’être médecin pour en retirer des informations importantes : placez-vous devant un miroir et ouvrez la bouche, tout simplement.

LANGUE NORMALE
Une langue normale, chez une personne en bonne santé donc, est rose, parsemée de petites bosses, riche en papilles et indolore pendant et en dehors des repas.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Diététique de l'expérience
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Grossesse et allaitement sans soucis
Mon cahier des points qui guérissent