Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Radios et homéopathie

À la question de Mme B. du Maine-et-Loire : « Y a-t-il des traitements homéopathiques à prendre avant et après un scanner, une IRM ou une simple radiographie, afin d’atténuer les effets secondaires de ces examens ? », voici ce qu’a répondu un de nos lecteurs dans un précédent numéro :

Si vous devez passer une ou des radiographies, il est bon de prendre avant (si possible) et après, des granules homéopathiques de Rayons X en 9 CH et 15 CH (tubes à commander à la pharmacie). Si la radiographie est programmée dans 8 jours, prendre le premier jour, 5 granules en 9 CH, le lendemain 5 granules en 15 CH et ainsi de suite jusqu’à la veille de la radio. Le jour de la radio, après que celle-ci a été faite, prendre 5 granules Rayons X 9 CH, le lendemain 5 granules Rayons X 15 CH. 8 à 10 jours plus tard, reprendre 5 granules en 9 CH et le lendemain 5 granules en 15 CH. »

(Infos tirées du Guide pratique de l’homéopathie familiale du Dr Michaud)

Nous avons aussi demandé à Anne Dufour des conseils

C’est une question intéressante. À mon avis, il n’est pas forcément très utile de prendre de l’homéopathie si on n’a qu’un ou deux examens isolés à faire.
La dose de rayons X naturels à laquelle nous sommes confrontés chaque jour ne nous fait pas réagir, pourtant, à force, ça en fait nettement plus que pour un examen radiologique.
Mais tout dépend : si la partie radiographiée est petite (main), peu de rayons X – si la zone corporelle est dense (poumons), beaucoup plus de rayons X. Donc, ce n’est pas si simple.
Le scanner fonctionne aussi avec des rayons X et là, oui, ça commence à chiffrer, on subit jusqu’à 10 fois la dose d’une radio.
Pour les deux, le traitement homéopathique cité ci-dessus par le lecteur est adapté (donc pourquoi ne pas le prendre, cela ne peut que faire du bien).
Pour l’IRM, le fonctionnement est totalement différent, pas de rayons X, c’est de la résonance magnétique. À mon avis dans ce cas, un traitement homéopathique n’est pas très pertinent et serait trop compliqué. L’idéal est de se protéger des ondes magnétiques au maximum par ailleurs, au quotidien (notamment pas de téléphone sans fil, y compris à la maison, pas de nouveaux smart phones en 4G, pas d’appareils en veille à la maison). »

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 187

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin