Au jardin, on attend patiemment l’hiver

Plantez, taillez, nettoyez… et attendez un vrai signal de l’hiver avant d’emmailloter tout le jardin.

Difficile de dire s’il va faire froid et quand cela va se produire… Protéger les plantes contre un éventuel coup de froid doit se faire avec discernement :

Rentrer les semi-rustiques (- 5 °C) ou les plantes gélives trop tôt, c’est prendre le risque de les fragiliser : manque de lumière, arrosage aléatoire, atmosphère trop humide pouvant provoquer des maladies fongiques ou trop sèches laissant place aux cochenilles farineuses par exemple ou aux acariens… Laissez-les dehors, réduisez les arrosages en fonction du climat et aussi du ralentissement, voire de l’arrêt de leur croissance. Pour les plantes en pots, maintenez la terre faiblement humide.

Emballer les plantes doit se faire avec un voile d’hivernage qui laisse passer l’air et l’eau ; le plastique est à éviter car il maintient une atmosphère humide, la plante continuant à respirer, et favorise l’installation de champignons et la pourriture. Ceci est valable pour les autres protections : privilégiez les feuilles mortes, la paille ou les fougères pour protéger le pied d’un plant ou renforcer l’isolation sous le voile de forçage en cas de baisse importante des températures.

Le vent est redoutable, encore plus l’hiver car il peut venir du nord ou du nord-est. Dans ce cas, à l’agression mécanique des organes qu’il provoque (casse, arrachage, dessèchement, brûlure…) s’ajoute la baisse des températures. Bien protéger les plantes en terre est difficile : vérifiez et renforcez les tuteurs ; taillez, si cela est possible, pour éviter la casse et réduire la prise au vent. En attendant l’hiver, faisons notre habituel petit tour du jardin!

*

Récoltez les salades (chicorées, frisées et mâche) et éventuellement les blettes, radis, potirons ou potimarrons ou, en climat doux, la tétragone. Goûtez aux premiers poireaux, et aux différents choux (chou pommé, chou rouge hâtif, chou de Bruxelles).

Pour les racines (céleri-rave, panais, topinambour…), laissez-les en terre le plus longtemps possible, sauf si le sol est gorgé d’eau ou si les températures descendent durablement.

Repiquez, dans un carré bien exposé, les laitues d’hiver et des choux. Semez en climat méditerranéen des fèves, des pois, et plantez l’ail.

Couvrez les carrés qui ont été récoltés, soit avec un engrais vert, soit en laissant s’installer la flore locale, soit en paillant. Attention à ce que la couverture utilisée
laisse pénétrer l’eau en profondeur ; la paille ou les fougères broyées à la tondeuse constituent un bon paillis.

*

Récoltez les kiwis et attendez les premières gelées pour les nèfles et les kakis.

Nettoyez le sol et les arbres en ramassant les feuilles et les bois morts. Si vous avez dû faire face aux maladies fongiques (tavelure, mildiou, cloque…), n’hésitez pas à tout brûler pour diminuer les stocks d’inoculum (spores des champignons responsables des maladies des plantes).

Continuez les plantations lorsqu’il ne gèle pas et pensez à arroser les jeunes arbres si l’hiver est sec. Le moment de la plantation est aussi celui de la structuration du verger, optez pour un verger « piéton » plus facile à entretenir et à récolter.

Aérez le sol aux pieds des arbres les plus jeunes, ce brassage de surface associé à un apport de poudre de roche (entre 300 à 400 g par arbre) favorise un bon état sanitaire, surtout dans les sols peu drainants.

Taillez les fruitiers en favorisant au maximum la pénétration de la lumière au coeur de l’arbre. Les coupes doivent toujours être « nettes et propres » : s’il s’agit de grosses branches, orientez la coupe pour favoriser l’écoulement de l’eau et protégez la « plaie de taille » avec du goudron de Norvège.

Rompez avec les habitudes, évitez le nettoyage des mousses et des lichens qui auraient pu s’installer sur les arbres. Ils abritent quelques parasites, certes, mais surtout de nombreux organismes utiles au jardin et constituent un précieux garde-manger pour les oiseaux.

*

Taillez les conifères, élaguez les grands arbres qui doivent être restructurés.

Plantez les arbustes ou arbres à racines nues : rafraîchissez l’extrémité des racines, équilibrez la couronne racinaire et trempez-les dans une bouillie à base d’eau, d’argile et de bouse de vache ou faite avec du pralin acheté dans le commerce.

Rentrez au sec les bulbes d’été (cannas, dahlias, glaïeuls…). Installez les bulbes de printemps, évitez les zones où l’humidité stagne et recouvrez les lys d’une bonne couche de tourbe.

Nettoyez les parterres, laissez quelques ressources alimentaires (graines) et des abris pour les auxiliaires. Paillez pour éviter les zones nues et surveillez la base des touffes de vivaces pour éliminer escargots et limaces au cours de l’automne.

Divisez les touffes de vivaces. En climat doux et humides, repiquez directement les éclats dans votre jardin. Si vous craignez le froid, mettez-les à l’abri en pots dans un mélange de terreau et de tourbe ; vous retrouverez des plants pour vos plantations du printemps. Pensez à arroser vos protégés !
Aérez la terre, incorporez par griffage de la poudre de roche et paillez les zones nues en veillant à laisser pénétrer les pluies.

*

Plantez des arbustes dans des jardinières ou pots assez grands, minimum 30 cm de profondeur. Plantez les bisannuelles et les bulbes en ajoutant du sable pour favoriser le drainage.

Vérifiez le drainage des pots, des jardinières. Pour les dispositifs à réserve d’eau, recouvrez la surface avec un film plastique pour éviter le détrempage de la terre et le pourrissement des racines.

Aérez la terre des pots, apportez du terreau avec un peu de poudre de roche pour rétablir le niveau et couvrez avec un paillage.

*

Nettoyez régulièrement la surface pour enlever les feuilles mortes et les débris végétaux.

Divisez les touffes de plantes qui ont trop d’emprise sur les rives.

Prévenez le gel de la surface en cas de grand froid en immergeant un fagot de branchettes ou des bouteilles en plastique partiellement remplies d’eau ou, dans l’idéal, un aérateur de surface.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de tisanes
L'alimentation santé : les recettes!