Des algues pour mon animal !

Elles ont la cote chez les humains - notamment pour obtenir un coup de fouet en cas de fatigue ou de convalescence - mais leur utilisation chez nos animaux de compagnie est moins courante, et pourtant…

Si de nombreux chiens et chats mâchouillent naturellement des herbes, certains chiens ayant la chance de vivre en bord de mer craquent plutôt sur les algues brunes ! Pas de quoi affoler leurs vétérinaires qui y voient là un bon moyen de faire le plein d'iode (utile au bon fonctionnement de la thyroïde) et de minéraux.

Des algues brunes bien présentes sur nos côtes

Le varech – une algue brune vésiculeuse facile à trouver sur nos côtes de Bretagne et de l'Atlantique – apporte du cuivre et du fer (de quoi stimuler l'immunité du chien), de la vitamine E antioxydante, du calcium et de la vitamine D pour les os, ainsi que d'autres molécules venant stimuler la bile et donc la digestion.

Le plus souvent, cette algue est prise sous forme de complément alimentaire et la dose dépend de la présentation (de l'ordre du gramme pour 20 kilos de poids corporel). Quand un chien « se sert » directement sur la plage, il dépasse clairement cette posologie, au risque de connaître quelques troubles digestifs dans la foulée. Ce n'est pas bien grave à condition de l'empêcher de boire, en plus, de l'eau de mer : en effet, trop salée, elle a surtout pour effet d'irriter l'estomac et d'entraîner une inflammation (à soigner par un pansement gastrique de type Phosphaluvet®).

Ces chiens, naturellement mangeurs d'algues, n'ont évidemment pas besoin d'en prendre sous forme de complément alimentaire. Mais pour les autres, toutes les occasions sont bonnes : pour se remettre d'une maladie infectieuse (fer, zinc et cuivre sont très utiles à l'immunité) ou d'une opération, ou avant un concours de beauté (pour le pelage). Aux dires de certains propriétaires, ce serait même utile pour éloigner les puces, mais là, ce n'est pas prouvé.

Ascophyllum nodosum, de la famille du varech

C'est un sous-groupe du varech au même titre que les laminaires et les fucus. Encore appelées « goémon noir », on trouve surtout ces algues en Bretagne. Du fait de leur forte teneur en iode, elles participent au bon fonctionnement de la thyroïde (mais sont, de fait, contre-indiquées en cas d'hyperthyroïdie). Leurs vitamines donnent un gros coup de fouet pour retrouver un pelage dense, brillant, haut en couleurs : de quoi motiver une cure avant un concours de beauté, par exemple, ou après une affection dermatologique (ou autre) ayant affecté le poil. Certains propriétaires lui trouvent enfin un intérêt pour lutter contre la plaque dentaire, mais sans que cela soit prouvé. En complément alimentaire, on la trouve sous la forme d'une farine à mélanger à l'alimentation habituelle à raison d'une cuillère à café par jour pour un grand chien, mais seulement la pointe d'un couteau pour un chat !

*

De la spiruline en provenance d'eau douce

Très connue (c'est l'une des premières formes de vie apparue sur la planète), la spiruline apporte aussi des minéraux dont du fer, des vitamines B et encore plus d'antioxydants que le varech. C'est d'ailleurs surtout pour ses antioxydants que cette micro-algue bleue verte est consommée sous forme de complément alimentaire, tant par les chiens que par les chats (et les chevaux !).

De la chlorella issue des eaux chaudes

Moins connue que la spiruline, cette algue est l'alliée des vieux chiens arthrosiques. En effet, elle est naturellement anti-inflammatoire avec une action antirhumatismale notable. Autre intérêt : elle participerait à la reminéralisation des vieux os.

*Depuis qu’il est tout petit, Oniks, qui a la chance d’habiter face à une belle plage bretonne (Trévou-Tréguignec), adore croquer des algues brunes et ce n’est pas son vétérinaire qui l’en dissuadera !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Ma Bible des aliments remèdes
Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?