Covid-19 : un oxymètre à la maison

Rubrique

Depuis le début de la crise sanitaire, j’entretiens une correspondance électronique avec une amie qui lit les informations sur le sujet en France et dans la presse étrangère. Ces échanges apaisés, constructifs, m’aident beaucoup à faire le tri dans les infos, à réfléchir et à analyser la situation « pandémique » au fil des mois. 

Cet automne, les parents de ma correspondante, qui ont entre 70 et 80 ans et vivent au nord de Paris, ont tous deux « attrapé » le covid. Testés positifs et peu symptomatiques au début, ils sont restés chez eux sur les conseils de leur médecin, avec une boîte de Doliprane à portée de main. 

Leur fille, vigilante, avait bien noté depuis ces derniers mois que l’un des signes de la maladie et, surtout, de son aggravation, était la diminution du taux d’oxygène sanguin. Elle a donc eu le réflexe de leur fournir un oxymètre (petit appareil qu’elle a acheté à la pharmacie*) et ils ont ainsi pu contrôler leur oxymétrie plusieurs fois par jour. 

Heureusement ! Car c’est quand ce taux a affiché moins de 95 % que la mère, d’abord, puis le père, se sont rendus aux urgences de l’hôpital et qu’ils ont été soignés comme il se doit, la mère restant quelques jours hospitalisée… Bref, l’oxymètre a été un précieux signal d’alarme.

Si vous connaissez des personnes qui ont le covid et qui sont chez elles, c’est sans aucun doute un petit outil précieux à leur conseiller pour réagir avant que le virus n’ait fait trop de dégâts si leur cas s’aggrave. Et quand le taux passe sous 95 %, on appelle le SAMU !

N'utilisez pas l'oxymètre avec les mains froides, ça peut donner de faux résultats très inquiétants.

*Attention aux prix qui ont parfois « bondi » : l’appareil coûte environ 30 € (mais certains n’hésitent pas à vous le vendre 80 € ; ça vaut la peine de se renseigner avant d’acheter…).

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon manuel de sorcière
Et si vous faisiez tout vous-même au jardin ?
Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Mon cahier de remèdes aux épices