Régime nordique

Aussi protecteur que le régime méditerranéen ?

On croyait le Régime Méditerranéen le plus sain du monde, et il a effectivement maintes fois prouvé son efficacité, notamment contre les maladies cardiaques et le diabète. Puis est venu le Régime Okinawa, lui aussi indiscutablement « anti-âge » et extraordinaire protecteur. Mais… et si le Régime Méditerranéen était bon pour la santé des peuples méditerranéens, le Régime Okinawa pour les Japonais, alors qu’au Nord, le Régime… Nordique était préférable ?

CLIMAT, TERROIR ET SPÉCIFICITÉ
Tout a commencé lorsque les pays nordiques (l’Islande, le Danemark, la Finlande, la Norvège et la Suède) ont réalisé que leur gastronomie et leurs habitudes alimentaires avaient de nombreux points communs. Partout, les étés, généralement frais, offrent de grandes variétés de températures auxquelles les plantes doivent s’adapter.

DES VÉGÉTAUX PLUS RICHES EN ANTI-OXYDANTS
Certains pays tels que le Canada ou la Grande-Bretagne, aux climats et habitudes alimentaires plus proches de ceux « du Nord » que « du Sud », observent tout cela d’un œil fort intéressé. Nombreux sont en effet leurs habitants qui se sont mis à l’huile d’olive et aux tomates « par devoir » mais qui, au fond, aspirent à re-manger « comme avant », c’est-à-dire de façon traditionnelle, un peu comme le faisaient les Vikings en leur temps. Et sans rejeter cette chère huile d’olive, aux propriétés santé et gustatives inattaquables, et même en l’incorporant aux plats typiquement nordiques. Pour donner le meilleur d’eux-mêmes, les végétaux doivent « souffrir » un peu. C’est connu pour la vigne, mais aussi pour les arbres fruitiers ; un pommier qui « souffre » donnera plus de fruits, et des meilleurs, dans une stratégie de survie bien compréhensible.  

CONVIVIALITÉ, JOIE, BONHEUR
Mais les graines et les choux ne font pas tout. Et la géothermie, le climat nordique et les courants océaniques uniques au monde (le Golf Stream, il passe juste ici !) non plus. Se nourrir, c’est aussi manger ensemble. Tout comme il existe une spécificité de la cuisine française, chinoise ou japonaise, ou encore un Régime Méditerranéen, le Régime Nordique, lui aussi unique, clame désormais ses avantages.

LES 10 CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU RÉGIME NORDIQUE
- Beaucoup de poissons gras
- Du poisson maigre
- Des graines entières de céréales et du pain avec des grains entiers
- Des pommes de terre
- De la viande de gibier
- Des baies
- Du chou
- De l’huile de colza pressée à froid
- De l’huile de poisson
- Des légumes racines.

RÉCAPITULONS
Que nous proposent les chercheurs spécialisés en « Régime Nordique » ? De consommer des aliments simples, bons pour la santé, de saison, bio, bon marché, écologiques, car ne venant pas de loin, et faciles à trouver. De composer des menus équilibrés en « bonnes protéines », « bons sucres » et « bons gras ». De cuisiner soi-même, gage d’anti-malbouffe et d’économies. De renouer avec la nature, d’où le respect des saisons. Et de manger ensemble, attablés, dans la joie et la bonne humeur, plutôt que chacun dans son coin, à n’importe quelle heure, avec pour seul objectif de se remplir le ventre. Du pur bon sens, en somme.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Les 3 clés de la santé
Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles