Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Sauvons la nuit

Le noir est essentiel à la survie de nombreuses espèces animales et végétales. Plus de 60 % des invertébrés et 30 % des vertébrés vivent la nuit, partiellement ou totalement, et en ont besoin. Or, depuis les années 1990, le nombre de points lumineux a augmenté de 90 % en France. Cette pollution est généralisée à la planète puisqu’un tiers de la population mondiale ne peut même plus voir la voie lactée. C’est un véritable gaspillage d’énergie associé à la destruction de nombreux écosystèmes. En France, il existe des lois qui devraient limiter cet éclairage incessant, mais elles ne sont pas respectées, en particulier par les collectivités. Aucune sanction n’est prise. En cette période pré-électorale, le délire sécuritaire et populiste va bon train et toutes les mesures censées nous protéger (des voleurs, des étrangers, des dangers…) sont saluées par une partie importante de la population qui se laisse gagner par une peur non raisonnée. Résultat : quand on laisse les rues éclairées toute la nuit, une majorité d’habitants se réjouit. Pourtant, il est prouvé que ce gâchis d’énergie ne protège personne et les malfrats se déplacent et agissent bien plus facilement quand les rues sont éclairées. N’ayons plus peur du noir. L’association Agir pour l’Environnement mène une action pour “obtenir le classement du ciel étoilé au patrimoine mondial de l’Humanité et que sa protection ne demeure pas confinée à de vaines paroles”. Engageons-nous à ses côtés. Pour plus d’informations, consultez le site internet www.agirpourlenvironnement.org.

Magazine

Produit

Sponsorisé

Pour aller plus loin