La lymphangite

Rubrique

Une petite plaie sur un doigt, qui va s'infecter par la suite… Deux conditions nécessaires à l'apparition d'une lymphangite ; elle se manifeste par un lacet rouge, chaud et douloureux, sur la peau de l'avant-bras. La lymphangite traduit la dissémination de l'infection. C'est une urgence!

La lymphe demeure encore mal connue. En réalité, bien peu de médecins s'intéressent à ce liquide collecté dans l'organisme et qui chemine dans l'ombre des veines, grâce à un système de vascularisation particulier qui s'intègre dans ce qu'on appelle le "système lymphatique". Ce dernier comporte, outre les vaisseaux lymphatiques, les ganglions, la rate, les amygdales, les végétations, certaines zones de l'intestin grêle et le thymus.

La lymphe, kezaco?

La lymphe est un liquide épais issu de tout l'organisme, sauf du cerveau qui ne dispose pas de système lymphatique. Elle résulte d'un suintement qui provient de la filtration du plasma sanguin à travers les vaisseaux capillaires. La lymphe est riche en protéines, pauvre en cellules, mais contient toutefois des lymphocytes T issus du passage de la lymphe à travers les ganglions de l'organisme, là où justement on retrouve beaucoup de ces lymphocytes particuliers, supports de l'immunité.
La lymphe abrite aussi de grosses molécules qui ne pourraient pas être transportées en l'état par les fins vaisseaux sanguins, comme certaines graisses alimentaires qui ne peuvent passer par les capillaires digestifs trop étroits. D'où la couleur généralement laiteuse du liquide lymphatique. La lymphe emprunte les vaisseaux lymphatiques superficiels et profonds situés à côté des veines, traverse donc les ganglions qui vont la filtrer, puis va se déverser dans une grosse veine près du cœur. La lymphe regagne donc la circulation sanguine.

INFLAMMATION DU VAISSEAU LYMPHATIQUE

Lorsqu'une plaie ou une muqueuse s'infecte, quel que soit l'endroit, des germes peuvent être malencontreusement pris en charge par la lymphe. Les vaisseaux lymphatiques vont donc à leur tour s'infecter. C'est la lymphangite, véritable inflammation des vaisseaux lymphatiques, à l'instar de la phlébite pour les veines. En outre, comme la lymphe traverse les ganglions, ces derniers peuvent s'infecter à leur tour. Ce qui explique l'augmentation de volume des ganglions dans les infections, comme ceux de l'aine lors des plaies au niveau des pieds, ceux situés sous les mâchoires en cas d'angine, ou encore les ganglions sous l'aisselle en cas d'infection d'une main. Les médecins parlent d'adénopathie. La lymphangite va souvent de pair avec un ganglion augmenté de volume.

UN LACET ROUGE

Si repérer une lymphangite profonde est difficile, identifier une lymphangite lorsqu'elle est superficielle n'est pas bien compliqué. Elle se signale par un lacet rouge bien visible sous la peau. Le diagnostic est d'autant plus probable qu'il existe une plaie surinfectée. Ce lacet aux contours flous est chaud. Sa palpation accentue la douleur ou la réveille. Enfin, il est habituel de retrouver un ganglion augmenté de volume et sensible lors de la palpation dans le territoire de drainage du vaisseau lymphatique. Il n'est pas rare qu'une fièvre, une sensation de malaise ou des fris- sons viennent accompagner la lymphangite.

ANTIBIOTIQUES

La lymphangite traduit l'infection de la peau d'abord, puis la dissémination de l'infection dans le vaisseau lymphatique qui va lui même déverser son contenu dans le sang veineux. D'où un risque de septicémie. On doit considérer la lymphangite comme étant un signal d'alerte, surtout s'il existe de la fièvre, signe que la dissémination est déjà bien avancée. Il est donc logique de soigner la lymphangite (et donc la plaie) par des antibiotiques. Localement, on peut appliquer des compresses d'alcool à 60°C pour diminuer l'inflammation. Il faut compter en moyenne 8 à 10 jours pour faire disparaître l’infection.

SEIN

Dans le développement de la plupart des affections tumorales, certaines cellules cancéreuses peuvent rester "coincées" dans les ganglions ou simplement ralenties lors de la filtration ganglionnaire. Raison pour laquelle l'étude des ganglions permet de savoir si le cancer s'est disséminé ou est en voie de dissémination (présence de cellules cancéreuses) ou pas (absence). C'est le cas par exemple lors d'une intervention chirurgicale pour un cancer du sein.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de bien-être aux 4 saisons
Maux d'enfants, poussées dentaires, rhumes, poux...
Bien manger sans cuisiner
Les compléments alimentaires qui guérissent