Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

À en avaler sa carte de crédit !

Chaque semaine, nous ingérons en moyenne 5 grammes de plastique, le poids d’une carte de crédit. On en boit, on en avale, on en respire… Car en vieillissant, le plastique se fragmente en microparticules qui pénètrent partout. On en trouve même dans notre sang, nos poumons, notre cerveau. Selon l’association Agir pour l’Environnement : “Depuis 1950, 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites, dont la moitié ces quinze dernières années. Si rien n’est fait, en 2050, la production pourrait tripler et il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons !“. Et le recyclage est loin de représenter une solution suffisante : “en dehors des bouteilles et flacons, moins de 3 % des plastiques sont réellement recyclés“.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

À Châtillon-Coligny, une Recyclerie créative pour arrêter le gâchis

Si on entend de plus en plus parler des ressourceries ou des recycleries, celles-ci se développent surtout autour des villes. À Châtillon-Coligny, la Recyclerie créative s’est implantée dans le centre-ville d’une bourgade de 2000 habitants située en territoire rural, au beau milieu de la campagne Montargoise. En quatre ans, sa réputation n’est plus à faire dans le paysage local. La bonne nouvelle, c’est que malgré la crise, malgré l’épidémie, les projets y fleurissent encore.

Alexandra et Amaury

C’est en découvrant le site de Nouv’elle Nature (site de conseils relatifs à la santé et au bien-être) que j’ai eu envie de rencontrer son auteur. Quelle ne fût pas ma surprise de rencontrer une jeune femme de 29 ans, Alexandra Charton ! Les textes sont tellement bien écrits et les propos tellement empreints de maturité que j’imaginais découvrir une personne riche d’une vie déjà bien entamée…

L’incroyable réalité de l’Être

Voilà maintenant que les scientifiques s’accordent avec les spiritualistes pour clamer de concert une révélation qui va déstabiliser les esprits cartésiens. L’être humain n’est pas ce qu’il croit être! Ah bon, mais alors, qui sommes-nous vraiment? Réponse tout de suite.

Linky, le refus qui monte

Nous vous avons déjà parlé des compteurs communicants (1) en évoquant notamment les inquiétudes liées à leur impact sur la santé. Devant les interrogations des usagers et l’augmentation du refus de ces objets communicants, nous nous sommes intéressés aux acteurs du mouvement anti-Linky et aux solutions juridiques pour échapper à ces appareils aussi indiscrets que perturbants.