Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

De l’huile essentielle de myrrhe…

La myrrhe est une gomme-résine aromatique produite par l’arbre à myrrhe ou balsamier (Commiphora myrrha), originaire d’Afrique de l’Est et de la péninsule arabique. L’huile essentielle est obtenue par distillation de la résine par entraînement à la vapeur d’eau.

Connue depuis l’Antiquité, elle a été utilisée traditionnellement pour nettoyer les blessures, ralentir les infections, soulager les douleurs, ainsi que dans les rituels sacrés et pour l’embaumement des morts… Avec l’or et l’encens, elle fait partie des offrandes que les rois Mages ont apportées à l’enfant Jésus.

Indications

Antiseptique, anti-infectieuse, anti-virale et fortement anti-inflammatoire (du fait de sa haute concentration en sesquiterpènes), l’huile essentielle de myrrhe a aussi des applications cosmétiques très spécifiques.

• Soins des affections buccales : elle est reconnue pour son
efficacité à lutter contre les gingivites, l’herpès, les abcès et les aphtes.
• Soins des peaux matures : elle agit en actif tenseur, tonifiant et régénérant.
• Soins des peaux irritées et lésées : à la fois cicatrisante et apaisante, elle peut soulager en cas de petites plaies, d’eczéma, de brûlures légères et de coups de soleil.
• Soins des ongles : pour eux aussi, elle se fait réparatrice et régénérante.
• Soins du corps : apaisante jusqu’à avoir des propriétés anesthésiantes, elle calme les douleurs articulaires et musculaires.

Et son parfum chaud, boisé et épicé caractéristique est réputé agir sur le système nerveux central pour lutter contre la nervosité et la tristesse, les angoisses et le stress.

Précautions

Elle ne contient pas d’allergènes en proportions notables, mais elle est connue pour inhiber le désir sexuel, ce qui peut faire déconseiller de l’utiliser de façon régulière.

Elle est aussi à éviter chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie, ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes et les jeunes enfants.

Attention également au choix de l’huile : elle est bien sûr de préférence de qualité biologique, mais il faut veiller aussi à ce qu’elle soit bien visqueuse, une huile trop fluide trahissant l’emploi d’un solvant lors de sa distillation.

Associations

Pour potentialiser ses propriétés, on peut utiliser l’huile essentielle de myrrhe en synergie avec d’autres huiles.

⇒ Affections buccales :

Arbre à thé (tea tree), badiane, clou de girofle…

⇒ Peaux matures :

Bois de rose, carotte, hélichryse, palmarosa, petit grain bigarade, rose de Damas, santal…

⇒ Peaux irritées et lésées :

Bergamote, camomille romaine, néroli, ylang-ylang…

⇒ Ongles :

Basilic, ciste, citron, laurier noble…

⇒ Douleurs :

Cannelle, eucalyptus citronné, gaulthérie couchée, clou de girofle, laurier noble, menthe poivrée… 

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produit

Pour aller plus loin

De l’huile essentielle de bois de santal…

Qui dit santal dit bois précieux, encens, rituels sacrés… Son histoire est aussi vieille que le monde, et ses propriétés utilisées depuis la nuit des temps… même si les indications de son huile essentielle ont évolué au fur et à mesure des connaissances sur sa composition et ses propriétés accumulées peu à peu. En soin cutané, elle peut participer à de nombreux cosmétiques maison, notamment destinés aux peaux matures et/ou sensibles, ou encore sujettes aux rougeurs.

De l’huile essentielle d’ylang-ylang…

Ses notes exotiques et voluptueuses font le bonheur des parfumeurs, son activité à la fois tonique et apaisante le recours des personnes un peu nerveuses… Mais l’huile essentielle d’ylang-ylang est aussi une puissante alliée des cheveux (qu’elle renforce et magnifie) et de la peau (particulièrement si elle est un peu grasse).

De l’huile essentielle de Bois de rose

Avec ses vertus anti-âge, c’est l’amie par excellence des peaux fatiguées, surtout quand elles sont un peu relâchées ou abîmées. Elle rend aussi bien des services aux peaux mixtes à grasses. Et son parfum est réputé pour ses notes apaisantes et positivantes. Autant de bonnes raisons d’en ajouter quelques gouttes à nos recettes de cosmétiques maison.

De l’huile essentielle de carotte…

Râpée, en julienne ou en purée, la délicieuse racine de la carotte fait partie du quotidien de nos assiettes… Mais l’huile essentielle tirée de ses graines a des propriétés bien plus médicinales et cosmétiques dont il serait dommage de se priver : on n’en connaît pas deux comme elle pour régénérer toutes les peaux, leur redonner éclat et vitalité ! Et elle rend de bons et loyaux services aussi bien aux femmes qu’aux hommes…