Des plantes pour soigner l'acné

Rubrique

« Lorsque ni l’ongle, ni le bouton ne veulent entendre raison, c’est le sang qui coule ». Il n’est peut-être pas utile d’en arriver à cette extrémité...

Vous voici revenus de vacances où, j’espère, vous avez profité d’un peu de soleil. Votre teint s’est joliment coloré et, si vous aviez des boutons, ils ont miraculeusement disparu ou du moins se sont-ils estompés. Mais au retour, oh panique, ils ressurgissent en force, défigurant votre joli minois. Eh oui, cela s’appelle l’effet rebond. Sous l’action du soleil, votre peau s’est asséchée, mais également épaissie, bloquant l’évacuation du sébum. Dès que votre peau a tourné le dos aux expositions, elle a retrouvé sa texture habituelle. L’excès accumulé de sébum a pu enfin trouver une porte de sortie mais... de façon brutale et anarchique.
Allons, allons, point de panique, il faut maintenant essayer de se débarrasser de ces pustules en attaquant sur tous les fronts. Faites une cure d’une vingtaine de jours d’une plante dépurative ou d’une association de plantes. Puis alternez avec une autre association, et ce, pendant trois mois. Masques et lotions viendront renforcer l’action du nettoyage interne.

BARDANE (ARCTIUM LAPPA)
La plante de la peau
Bien sûr que vous la connaissez, cette grande plante des chemins, aux feuilles vertes mates au-dessus et blanchâtres et duveteuses en dessous. La hampe florale ne surgit que la deuxième année. Elle se couvre de capitules pourpres et globuleux hérissés de petits crochets.

Antiseptique, anti-inflammatoire, dépurative et antibactérienne, la bardane est tout indiquée pour les affections de la peau. Les feuilles se cueillent fraîches et, afin de garder l’intégralité des propriétés de la racine, mieux vaut l’employer fraîche, le séchage lui faisant perdre de ses propriétés. Vous me direz que ce n’est pas encore la période de récolte des racines qui débute à l’automne, mais ce n’est pas très loin et puis c’est quand même préférable, si on veut qu’elle soit efficace. Munissez-vous d’une bêche et allez déterrer les racines de la première année, c’est-à-dire celles qui n’ont pas eues de hampe florale.
=> Lavez-les à grande eau et finissez votre nettoyage à l’aide d’une brosse à dents. Séchez-les dans un linge, découpez-les en petits morceaux et commencez vos mixtures sans tarder.

EN INTERNE
Décoction de bardane
> Dans un litre d’eau froide, jetez 60 g de racines et portez le tout à ébullition.
> Maintenez sur le feu pendant une dizaine de minutes et filtrez.
Buvez trois tasses dans la journée.

Macération aqueuse
> Le soir, avant de vous coucher, dans un récipient en terre vernissée, versez 50 g de racines fraîches et hachées et un litre d’eau froide.
> Couvrez d’un linge et laissez reposer douze heures.
> Au matin, filtrez.
Conservez dans une bouteille au réfrigérateur et buvez le tout dans la journée.

En externe
DÉCOCTION CONCENTRÉE DE BARDANE
> Dans un demi-litre d’eau froide, jetez 100 g de racines découpées et portez à ébullition.
> Aux premiers bouillons, baissez votre feu et laissez mijoter un quart d’heure.
Filtrez et laissez refroidir avant d’appliquer sur la peau en lotion, une à deux fois par jour. Conservez dans une petite bouteille en verre au réfrigérateur.

MASQUES
Ananas - Tomate fraîche - Pomme de terre - Concombre - Aloe vera - Ail
Aïe aïe aïe !
> Écrasez ou mixez un peu de pulpe d’un fruit ou d’un légume cités ci-dessus.
> Mélangez avec un peu de miel ou du yaourt ou laissez tel quel, en fonction du fruit, de la consistance...
> Appliquez sur votre visage, allongez-vous, fermez les yeux et faites une sieste de 20 minutes.
> Retirez et finissez par une eau florale de bleuet, rose ou camomille. Renouvelez deux fois dans la semaine.

VINAIGRE FLORAL
Le vinaigre suivant est surtout conseillé en friction matin et soir pour les grandes zones, torse, bras et dos, mais vous pouvez aussi l’utiliser au niveau du visage sur quelques
boutons à l’aide d’un coton-tige.
> Dans un récipient en terre vernissée ou en verre, faites macérer pendant dix jours au sec et à l’ombre deux litres et demi de vinaigre de cidre avec 80 g de lavande, 80 g de romarin, 80 g de menthe, 5 g de cannelle, 5 g de clou de girofle et 5 g d’ail haché. Les plantes seront de préférence sèches.
> Filtrez et conservez dans des petites bouteilles en verre.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Infections ORL : rhumes, angines, bronchites, grippe.
Faut bien mourir de quelque chose !
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent